Historique: 1999

Précédente : Index : Histoire : Suivante


Ligue de l'Ouest
Le 13 Mars, la Ligue de Bretagne fêtait son 80ème anniversaire à Pontivy en présence Messieurs Simonet, président de la Fédération Française de Football, Le Graet, président de la Ligue nationale, Escalettes, président du Comité National du Football Amateur, Verbeke, Vice président de la F.F.F., Jacquet, Directeur Technique National, Enault Directeur Général de la F.F.F., Le Hersant Secrétaire Général de la F.F.F. et président de la Ligue de Bretagne de Football et de nombreux présidents de Ligue.
Au 26 juin, la Ligue de Bretagne de Football compte 152.640 licenciés et 1.205 clubs.


À l'A.S.B.:
Résultats, Infos

Fin de saison 1998 - 1999:

Entraîneur: Que se passe t il exactement? Des rumeurs qui ne sont sûrement pas sans fondement circulent à Ménez-Paul:
... L'AS brestoise, de son côté, a besoin d'une victoire pour être dégagée de tous soucis. Privé d'une partie de ses meilleurs combattants, retenus en équipe "B", Jean-François Hamel doit composer avec l'équipe des moins de 17 ans " afin de préparer l'avenir. " Et ce avec l'espoir de faire partie des éducateurs chargés de le conduire. " Contrairement aux rumeurs je suis désireux de continuer mon action à l'A.S.Brestoise avec Pierre Stervinou. Nous nous entendons bien. De toute manière ce sera l'A.S.Brestoise ou une année sabbatique. " Tient-il à préciser. (Ouest France. 17 avril 99).

Équipe "A" saison 1998 - 1999.

Équipe "B" saison 1998 - 1999.

Résultat final de la saison: Les "A" sont 5ème en D.S.R., Les "B" Champions en promotion d'Honneur, et les "C" 4ème en promotion de première.
" Pour lui, c'est formidable". "C'est son jour de gloire, après avoir été si déçu des fins de championnat avec Plouvien ". Les propos de son épouse en disent long sur l'attente de Pierre Stervinou qui a, enfin, vaincu le signe indien aux commandes de l'A.S.Brestoise (B), après avoir été souvent stoppé dans la dernière ligne droite, quand il dirigeait la formation du Bas-Léon. " Je suis heu-reux! ", lâche Pierre Stervinou, après la soirée de fête qui a suivi cette accession en D.H.R..
" J'ai pourtant douté jusqu'à la dernière minute. Et pour cause: avec Plouvien que j'ai entraîné pendant dix ans, j'ai fini six fois second et j'ai perdu le titre à trois reprises lors de la dernière journée ". Avec deux points d'avance sur Plougonvelin, l'A.S.Brestoise (B) avait les cartes en mains avant ce match du Folgoët. " Nous l'avons bien préparé et nous ne l'avons pas abordé la fleur au fusil. Le but inscrit rapidement par Mathieu Quéré, notre joker de cette fin de saison, nous a libérés et mis sur orbite ".
14 matches sans défaite. A la fin de l'année 98, qui aurait misé sur les chances de l'A.S.B.? Après huit journées, les " Bleus " pointaient, en effet, à la dixième place du classement, à 14 longueurs de Bourg-Blanc et 10 de Plougonvelin.

Enfin... des entraîneurs qui ont le sourire en fin de saison!
Pierre, Jacques et Kiki (Christian Tréhan absent sur cette photo) sont parvenus à force de travail et l'aide de tous les seniors à faire monter les "B" en D.H.R. après une série de 15 matches sans défaite.

Le réveil de Michel Cuillandre ("dit mich Q, capitaine d'une formidable équipe B" entraînée par Stervinou), et de ses partenaires a été brutal, puisqu'ils ont aligné, depuis la trêve, quatorze rencontres sans défaite, en ne concédant qu'un nul à Guissény lors de l'avant-dernière journée. " Là, honnêtement, nous avons eu des craintes. Plougonvelin que nous avions doublé pouvait revenir à notre hauteur à la faveur d'une victoire à l'ASPTT. Même si ce match s'avérait difficile pour l'équipe de Patrick Chaslerie, ce qui a été le cas ".
Comment expliquer cette saison très contrastée? " Sincèrement, il y a eu une période de malchance et une autre plus conforme à nos possibilités " répond Pierre Stervinou. " On peut mettre en avant le coup de pouce qu'ont constitué en janvier les venues de Meunier, Christian Dugal et Jean-Jacques Pot et l'aide précieuse de nos moins de 17 ans, notamment Nicolas Vincent et Michel Ropars, puis le renfort de l'ex-Plougonvelinois Mathieu Quéré ". " On va être sollicité... " " Nous devions prendre des points, pour sortir de la zone rouge ", ajoute l'entraîneur asbéiste. "
Quand la machine s'est mise à tourner, elle n'a plus baissé de régime. Outre le soutien de tout le comité directeur, la chance, qui nous avait tant fuis, nous a aussi souri. Mais, pour répondre à un rival malheureux, je n'ai pas l'impression que l'A.S.B. ait été plus ménagée que Plougonvelin par les autres clubs. "Nous étions aussi l'équipe à battre ". Après ce formidable final, qui lui a permis d'avoir la seconde attaque (39 buts) et la meilleure défense (14), l'A.S.Brestoise (B) peut envisager l'accession avec sérénité. " Les deux équipes seniors n'étant séparées que d'une division, nous pouvons nous attendre à des sollicitations de joueurs et j'espère que les nouveaux accepteront nos idées de sérieux, d'honnêteté et de confiance. Notre groupe est super et je souhaite que nous vivions avec Jacques Le Borgne et Kiki (Christian Tréhan) une saison aussi exaltante que celle qui vient de s'achever ".


Le groupe: D. Jézéquel, S. Rodriguès, J.M. Toullec, M. Cuillandre, G. Calvarin, C. Dupai, M. Ropars, S. Regad, N. Vincent, J.J. Pot, M. Quéré, R. Calvarin, H. Pietrus, P. Talarmain, Meunier. (Le Télégramme. 19-05)

Centres de formation professionnels:

C'est dans cet endroit (salle Martial Gergotich) où les souvenirs gardent tant de secrets que, samedi dernier, l'A.S.Brestoise a souhaité bon vent à des jeunes joueurs en partance vers les clubs pro. Nassim Benantar, Jean-Christophe Marc et Yann Olifan, tous trois évoluant en moins de 15 ans, sont attendus respectivement à l'AS Monaco, au F.C. Lorient et au Stade Rennais, pour la plus grande joie de Christophe Touzée. Pour autant, la belle série ne s'arrête pas là puisque deux benjamins, Jean-Christophe Cesto (voir sélection) et Rénaldo Moutino, participeront à des stages estivaux avec le F.C. Nantes, Rennes et Monaco.
Télégramme 29-06
Sélection de la ligue de Bretagne: Nassimy Benantar est sélectionné avec les 14 ans.
Repas de fin de saison pour les benjamins. C'est la fête!

Résultats, Infos.
Saison 1999 - 2000.
Dirigeants:
Colemard Charles: exerçant la profession d'ingénieur divisionnaire des TPE (Honoraire). Président d'Honneur.
Creignou Michel: exerçant la profession d'attaché commercial. Président.
Dugain André: exerçant la profession d'Ingénieur. Vice-président.
Gourmelon Michel: Retraité. Trésorier.
Jaffrenou Pierre: Retraité. Secrétaire Général.
Mazeau Henry: Retraité. Responsable de la Commission de discipline.
Eveillard Bruno : Retraité. Responsable de la Commission Technique.
Membres: Mazé Michel; Arrheur Jean-Claude; Perchirin Gilbert; Fichoux Jean Yves; Cuillandre Michel; Dugal Christian; Jesson Monique; Gestin Claude. (Courrier de l'A.S.B. à la sous-préfecture le 03-12).

Mouvements: Durant l'été, le club du président Romain Desrues aura perdu quelques pièces importantes. Vincent Miossec et Mathieu Quéré ont pris avec succès la direction de Plabennec. Nicolas Muzellec, lui, a bizarrement émigré vers les Gâs de Morlaix. Bodin a signé en faveur de l'Étoile Saint-Laurent, tandis que Johan Le Dallic s'est envolé pour raisons professionnelles. Jean-François Hamel n'ayant pas été reconduit dans sa fonction d'entraîneur, ce sont Jean-Claude Arrheur et Jean-Yves Audrouin qui sont en place.
" Une équipe jeune ": Les renforts, orchestrés par Jean-Claude Arrheur et Jean-Yves Audroin, les nouveaux coachs asbéistes, sont eux de qualité: Jean-Noël Nonotte débarque de Guilers, Christophe Frésique de Milizac, et, gros poisson pêché, Ben Blanche, ex-stadiste rennais évoluant en CFA2.
Signature de dernière minute, surtout à ne pas négliger, celle de Richard Ephoevi, ex-Gâs de Morlaix et aussi Stade brestois. " Notre équipe sera jeune dans un groupe difficile. Il y aura égaiement plus de derbys. Méfiance, car c'est souvent dans ce genre de matchs que l'on perd des points. Notre but c'est d'approcher le plus près possible du podium. Mais nous sommes encore en rodage. A tous les niveaux du club, nous donnerons la priorité à la formation ".
L'A.S.B., simple outsider qui se découvrira peut-être dans quelques semaines un appétit d'ogre.
Arrivées: Christophe Frésique (Milizac), Jean-Noël Nonotte (AS Guilers), Ben Blanche (Stade rennais), Richard Ephoevi (Gâs de Morlaix), Départs: Miossec et Quéré (Plabennec), Muzellec (Gâs de Morlaix), Bodin (Étoile Saint-Laurent), Le Dallic (arrêt).
Effectif: gardiens, Troboé, Jézéquel, Pondaven; défenseurs: Gwen Calvarin, Frésique, Gallon, Kervella, Toullec, Ephoevi, Nonotte, Mazé, Muzellec; milieu: Blanche, Ronan Calvarin, Julard, Régad, Ropars, Rousseau, Sanctussy, Uguen; attaquants: Wattebled, Floch, Pietrus, Saint-Amand, Vincent; entraîneurs : Jean-Yves Audroin, Jean-Claude Arrheur. (Télégramme. 02-10)
Entraîneurs: Jean-Claude Arrheur et Jean-Yves Audrouin pour les "A". Pierre Sterviniou avec les "B".
Equipe Loisir: "Les copains d'abord"
Coupe de France: Les bleus sont sortis en coupe de France par l'E.S.T.G.V. sur leur terrain au quatrième tour (2 à 0).
Championnat:
Le départ d'éléments de valeur et de caractère, et le changement d'entraîneur font que L'A.S.B. se présente avec des ambitions limitées dans le championnat de D.S.R. Une fois de plus la force du club est d'avoir son équipe "B" en D.H.R. et ses équipes de jeunes, toujours au niveau ligue dans chaque catégorie.
A la mi-championnat, l'équipe "A" est classée à la septième place à un point du premier relégable, Crozon, les "B" en D.H.R. et les "C" en promotion de première division, sont à la quatrième place.
Au mercato, Jérôme Kervella une des pièces maîtresse de l'équipe "A" demande une lettre de sortie pour le Stade Plabennecois. "Comme les grands". Le comité directeur solidaire, respectant les habitudes du club refuse. La fin de saison de Kervella est terminée; celle de l'A.S.B s'annonce difficile. Cela montre encore une fois que l'amour du maillot n'est plus ce qu'il était.

Mutation: Jérome Kervella (AS brestoise) privé de football ? Durant ce fameux mini mercato des clubs régionaux Jérome Kervella a sollicité les dirigeants de l'A.S.Brestoise afin de le laisser partir au Stade plabennecois. Refus catégorique! " Nous avons décidé en comité directeur de ne signer aucune lettre de sortie précise l'un des entraÎneurs. L'exemple des dirigeants brestois n'est pas unique en son genre. En vérité, heureusement que tout départ soit assujetti au bon vouloir des clubs. Sinon nous aurions assisté à une valse de joueurs déçus. Une attitude contraire à l'éthique du football régional même si se battre pour ses couleurs est une valeur en voie de disparition. Ce qui ne veut pas dire que la mesure en place soit mauvaise. Au contraire elle permet quelques fois de trouver des terrains d'entente entre dirigeants et joueurs quand l'intérêt professionnel est en jeu. L'exemple de Mickaël Boareto en est la meilleure preuve. Un accord est en effet intervenu entre le Stade brestois et ce joueur qui en début de saison a bénéficié d'un emploi jeune à Plouzané où il vient de signer. " Mais qu'on se le dit, à l'avenir il n'y aura plus de dérogation de ce genre, " peut-on entendre du côté du Stade brestois. Une manière de dire qu'une licence signée au mois de juin doit être honorée durant une année.
(Le Télégramme. Janvier 2000.)

Les jeunes pousses de l'A.S.B. avec le marseillais Laurent Blanc, un des plus sympathiques et talentueux joueur de football Français, lors d'un tournois à Marseille..



Saison 99-2000 avec les jeunes:

Champions du Finistère Nord. Foot à 9.


ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Champion de France
Bordeaux;

Coupe de France
F.C.Nantes / Sedan: Saint Denis (Stade de France) Arbitre : M. Garibian Pascal (15/05): 1 à 0
;

Coupe de la ligue
R.C.Lens / F.C.Metz 1 à 0;

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe
Lazio de Rome;


Coupe de L'U.E.F.A.
Parme;


Coupe d'Europe des clubs

Manchester United / Bayern Munich: 2 à 1;

Finale Copa Libertador

Brésil
/ Uruguay;

Ballon d'or:

Rivaldo (F.C.Barcelone);


Rencontres internationales

France / Maroc: 1 à 0,
Angleterre / France: 0 à 2,
France / Ukraine: 0 à 0,
France / Arménie: 2 à 0,
France - Russie: 2 à 3,
Andorre / France: 0 à 1,
Irlande du Nord / France: 0 à 1,
Ukraine / France: 0 à 0,
Arménie / France: 2 à 3,
France / Islande: 3 à 2,
France / Croatie: 3 à 0.

NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: M.S.F.
Créé par un groupe de médecins français le 20 décembre 1971, M.S.F. est une organisation non gouvernementale et non militaire d'aide médicale d'urgence en cas de guerre ou de catastrophe.

Les premiers volontaires partent au Biafra, afin d'aider les victimes sans se soucier de l'hostilité du gouvernement nigérian. M.S.F. est une organisation qui se veut indépendante. Frayant souvent le droit à l'ingérence humanitaire et se faisant le porte-parole de missions souvent périlleuses qui ont coûté la vie à plusieurs médecins cette O.N.G. est présente dans 80 pays.

Elle veut aussi dénoncer les atrocités commises par des régimes, sans complaisance idéologique. Elle occupe 2.000 employés du milieu de la santé et 10.000 employés locaux.

www.nobel-paix.ch

Europe
L'Europe vote pour élire ses représentants à l'Assemblée européenne le 13 juin. Le 10 juillet, élection de Nicole Fontaine à la présidence du Parlement Européen.

Maroc
Mort du roi du Maroc Hassan II.

Russie
En août, Eltsine présente Vladimir Poutine comme son successeur. Il est nommé premier ministre. Le 31 décembre, à quelques mois de la fin de son mandat, Boris Eltsine se retire. Il remet ses pouvoirs à Vladimir Poutine. Celui-ci est chef de l'état à partir du 31 décembre.

Milosevic
Le 3 juin, Milosevic n'aura d'autre choix que de capituler. La Serbie est épuisée par les 73 jours de bombardements de l'OTAN. Milosevic devra donc accepter les conditions soumises par l'OTAN, c'est à dire l'installation d'une force multinationale de maintient de la paix au Kosovo.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la Vème République. Jacques Chirac est président de la République.

Justice
Procès du sang contaminé le 9 mars, Laurent Fabius est relaxé, Le préfet de Corse, Bernard Bonnet, est mis en garde à vue dans l'affaire des paillotes.

Tempête
Une tempête d'une force exceptionnelle frappe la France fin décembre. Des vent de plus de 250 kilomètres à l'heure sur les cotes Atlantique et à l'intérieur du pays détruisent une partie de la forêt française. Plus d'un million et demi de foyers sont privés d'électricité et quelque fois de toit. La tempête fait plusieurs dizaines de morts. Très grave incident à la centrale nucléaire de Braud dans l'estuaire de la Gironde. Les eaux de la gironde passent par dessus les protections pourtant prévues pour protéger le site par les plus fortes tempêtes et marées.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Ar gouren: La lutte bretonne ou lutte celtique a une origine très ancienne comme en témoignent textes, gravures, sculptures et statues dans différents pays celtiques. Introduite en petite Bretagne par nos ancêtres au moment de leur migration, elle connut une très grande vogue au Moyen Âge et au XVIème siècle. Ainsi en 1455, lorsque le duc de Bretagne, Pierre II, alla saluer le roi de France à Bourges, il était accompagné d'un groupe de lutteurs réputés: Olivier de Rostrenen, Guion de Kerguivis, Olivier de Kenec'hriou, etc. Au cours de l'entrevue du "Drap d'or" en 1520, François 1er, voyant les Anglais vainqueurs à la lutte, regretta de n'avoir pas songé à leur opposer des Bretons (Henri VIII avait amené des lutteurs cornouaillais). Henri VIII, roi d'Angleterre, le défia alors à la lutte et la chronique nous rapporte que le roy de France, qui était fort bon lutteur, "lui donna un tour de Bretagne et le jeta par terre et lui donna un merveilleux sault". Jusqu'à la Révolution, la lutte continua à passionner nos ancêtres. A partir du XIXème siècle, son aire de pratique se restreint à la Basse Bretagne où elle reste à l'honneur dans les campagnes, particulièrement, à l'occasion des pardons. Cette lutte fut rénovée et codifiée dans les années 30 par le docteur Cotonnec et ses amis regroupés dans la F.A.L.S.A.B. (Fédération des Amis de la Lutte et des Sports Athlétiques Bretons).

"Savoir-vivre en Bretagne" Édition d'art JOS Le Doaré

Pétrolier poubelle Erika
Le 12 décembre, le pétrolier Erika fait naufrage et se brise en deux au large de Penmarc'h. En route vers une centrale thermique italienne, un trop vieux pétrolier (pourtant très bien noté par les sociétés de classification), victime de faiblesses de structure, se brise en deux, lors d'une tempête exceptionnelle. Les citernes intactes seront pompées à grands frais par Total-Fina-Elf l'affréteur solvable, alors que la loi pollueur-payeur rend responsable l'armateur. Les 400 km de côtes souillées par 200.000 tonnes de fioul lourd, seront entièrement nettoyées pour la saison touristique. Pour la France et la Commission européenne, c'est l'accident de trop. Des mesures communautaires (Erika-I et Il) sont élaborées pour renforcer la sécurité maritime, qui, hélas!, n'auront pu éviter la catastrophe du Prestige. Si les directives européennes préconisaient le retrait de tous les pétroliers de plus de 23 ans, la législation finalement votée prévoyait que le Prestige soit mis hors service en mars 2005.

Science & vie avril 2003

Détails/infos:
http://http://www-brestecoles.enst-bretagne.fr/4moulins/archives/archives1999-2000/documentaires/mareenoire/amoco.htm;
http://http://www.mairie-brest.fr/colloque-amoco/
http://ecole.portsall.free.fr/HTML/amoco.htm
http://www.macpassion.ch/sites/maree-noire/amoco.html

ET À BREST:

Pierre MAILLE, professeur, Conseiller Général, est maire de Brest.

Pierre MAILLE est président de la C.U.B.

Parlé "Tit Zef"
Une tartine de houblon:
Un demi de bière
Plaisante image qui mêle le liquide et le solide.

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: sam 3-jui-04 23:45 x