logoasb.jpg (14282 octets)

Historique: 1972

Précédente : Index : Histoire : Suivante


À l'A.S.B.:
Résultats, Infos
Fin de saison 1971 - 1972.
Championnat:
Les "Bleus" redescendent en division d'Honneur. Mauvaise année pour la bretagne: L'U.C.K.de Vannes et l'A.S.B. se retrouvent en D.H.
Classement final de la D.III

Saison difficile: Pour Lucien Cerveau, la fin de saison est difficile. Pour aller jouer à Niort, Toullec est blessé, Corbel retenu par son service à la marine, Le Goff a décidé de ne pas se déplacer pour raisons personnelles, les réservistes difficiles à contacter du fait qu'ils ont terminé leur saison depuis quinze jours, Lucien était dans le noir le plus complet pour former son équipe avant le dernier déplacement à Niort. "Je ne sais plus à quelle porte frapper pour former l'équipe... ce n'est pas sérieux de la part de certains éléments."
Niort - Brest:
1 à 1. (Plusquellec 7ème). Brest courageux, arrache le nul à Niort malgré la blessure de Kirbride.
Seniors "B":
Ils terminent 6ème en D.S.R.
Classement final de la D.S.R.
:

Seniors "C": Finissent à la troisième place du championnat de deuxième division de district derrière le S.C.Lannilis et Saint Laurent.

Juniors: Les "Bleus" représentent la ville de Brest à Kiel pour le jumelage de ces deux villes. Ils gagnent 2 à 0 et représentent dignement la ville de Brest.

Les juniors vainqueurs du Stade Quimpérois.
Championnat jeunes: Les juniors du F.C.Lorient ont battu l'A.S.B. aux penalties en finale du championnat de l'Ouest au stade de Kerhuel, l'A.S.brestoise : Gouriou, Hunant, Le Gueux, Jousseaume J-L.Talarmein, Nicol, Le Coat, Elléouet, Quero, Jousseaume, Magueur (12' : Quivouron). Cette rencontre s'est terminée par un score nul: 0-0. Il a donc fallu avoir recours aux penalties pour désigner le champion de l'Ouest. A ce jeu, les Lorientais se révélèrent les plus forts. La rencontre par elle-même ne fut pas tellement passionnante à suivre, les joueurs étant, de part et d'autre, trop contractés. Certes, l'enjeu était d'importance. Néanmoins la victoire des "tangos" est très heureuse. En effet, bien que bénéficiant de l'appui du vent en première mi-temps, ils ne parvinrent pas à tromper la vigilance du gardien asbéiste, celui-ci étant d'ailleurs protégé par une défense très ferme. Il faut également souligner que les attaquants brestois ne mirent jamais en difficulté le gardien des merlus. Ces derniers, procédant par de longues balles inquiétèrent davantage, Gouriou mais leur avant-centre, avantagé par la taille, ne réussit pourtant pas à conclure. La supériorité d'ensemble des Nord-Finistèriens; qui construisaient mieux, demeura également infructueuse au cours de cette première mi-temps. Au cours du second time, profitant à leur tour de l'avantage du vent, les Asbéistes dominèrent largement. Leurs actions manquaient finalement de tranchant, de sorte que l'épreuve des penalties détermina le champion de l'Ouest.
Assemblée générale de la section football: Le malaise est profond... l'ambiance demeura irrespirable, détestable, dans un travail absolument négatif.
Les rugbymen à Ménez-Paul? Des adversaires farouches à cette décision: MM.Coat, Nédellec, Moré...
Des propos acides à l'égard du docteur Péron
excusé pour raisons familiales. Certes il aurait mieux valu remettre à huitaine les dialogues en raison de l'absence du président....
Roger Coat: "... les dirigeants participant aux réunions se comptent sur les doigts de la main. Nous étions toujours les mêmes à Ménez-Paul... ils voyaient cela les joueurs: c'est pour cela qu'ils démissionnent symboliquement..."
"... C'est une hérésie de donner Ménez-Paul au rugby" Il signala ensuite que certaines décisions prises étaient absolument illégales par rapport aux statuts de la société.
Georges Moré apporta de l'eau au moulin du vice-président, regrettant certaines interventions du président Péron.
Le limogeage de Martial Gergotich, selon le terme employé, émane d'une décisions prise en petit comité. Les jeunes ne sont pas d'accord et refusent le retrait du secrétaire administratif.
M.Le Gueux interviendra à son tour, abondant dans le sens de M.Coat.
M.Henry Le Dauphin, secrétaire général tenta d'éclaircir la situation dans une atmosphère irrespirable.
Le rugby revint sur le tapis et le terrain leur fut accordé quatre ou cinq fois dans l'année.
Quand à l'affaire Gergotich, la décision était dans l'air depuis très longtemps. Elle mûrissait, elle fut prise par la commission football. Il ajouta qu'il n'était pas possible de conserver un administratif à plein temps...
M.Coat quitta la salle follement applaudi par ses partisans.
M.Le Dauphin déclare à son tour que "si les juniors partaient... Eh bien il quitterait aussi l'A.S.B.".
Notre compte rendu vous paraîtra aussi décousu que les travaux de cette assemblée de footballeur de l'A.S.B. ou il était impossible de se livrer à une synthèse, sinon d'ajouter à notre tour notre inquiétude sur la vie d'un club profondément déchiré...
La crise dénouée. Pleins pouvoirs à Charles Colemard: Après la tempête, le calme... pas le calme plat car il reste beaucoup à faire. Mais la crise s'est décantée grâce à l'action du vice-président. Il était un homme seul à la tribune de ce début d'assemblée. Très rapidement il sut faire l'unanimité tout en soulignant qu'il voulait humblement mettre ses modestes moyens au service du club.
La fièvre est tombée dit-il. Nous pouvons analyser la situation. Il nous reste 450 jeunes à faire jouer la saison prochaine.
M.Gléonnec le trésorier, après avoir présenté la situation financière, demande à l'assemblée de donner à M.Charles Colemard les pleins pouvoirs.

La décision des footballeurs: Réunis la veille, par la voix de Gérard Breton, ils précisèrent leur position: "Nous acceptons la présence du rugby à Ménez-Paul. Nous souhaitons que les hommes qui ont mis le club en danger, ne reviennent pas tout de suite..."
M.Carrigand, président de la section rugby, apporta quelques précisions sur l'utilisation de Ménez-Paul par la section rugby en pleine harmonie avec les footballeurs.
Applaudissements de l'auditoire qui se transforma par un plébiscite pour M.Colemard qui aura donc une base solide pour remettre le club dans les eaux calmes de la continuité de l'action... (Télégramme 29-06)

Résultats, Infos.
Saison 1972

Mouvements:
47 démissions! M.Le Dauphin secrétaire général a présenté le bilan des démissions: Jean Yves Cabon, le capitaine de l'équipe, Georges Pello: partira partira pas au Stade Brestois?, Le Goff, Jean Page, Toullec vers les Griffons briochins, Jean Loaec pour le Stade Relecquois comme entraîneur, Plusquellec vers Pont-Labbé?, Renévot vers Millizac?, Breton et Stan Kerbiriou pour Morlaix? Jacques Péhoré, Éric Kerbride et Diverrès, Hernot et Kerdreux...! etc.

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:
L'Ajax Amsterdam réalise un triplé historique en remportant la coupe des Pays-Bas, le championnat et le titre de champion d'Europe.

Champion de France
Nantes;

Coupe de France
Marseille / S.E.C.Bastia: Paris (Parc des Princes) Arbitre : M. Frauciel Robert
(04/06): 2 à 1;

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe
Glasgow Rangers;


Coupe de L'U.E.F.A.
Tottenham;

Coupe d'Europe des clubs

Ajax Amsterdam / Inter Milan: 2 à 0;

Coupe Intercontinentale
Ajax Amsterdam;


Coupe d'Afrique des nations
Congo / Mali: 3 à 2;

Championnat d'Europe des nations
R.F.A. / U.R.S.S.: 3 à 0;

Ballon d'or:

Bekenbauer (Bayern Munich);


Rencontres internationales

Roumanie / France: 2 à 0,
Colombie / France: 2 à 3,
Argentine / France
: 0 à 0,
Grèce / France: 1 à 3,
France / U.R.S.S.: 1 à 0,
Èire / France: 2 à 1.

Rugby:
Le 30 janvier, l'équipe de France est allée rencontrer l'Irlande à Dublin pour le tournois des 5 nations et cela margé les 13 catholiques tués lors du "Bloody Sunday" en Irlande du Nord. Dans le même temps les équipes d'Écosse et du Pays de Galles refusèrent, ce jour là, de jouer leur rencontre.

Athlétisme
Mark Pitz remporte sept médailles d'or en natation.

NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Pas d'attribution.

Allemagne

Arrestation de Bader et de ses complices.

Viêtnam
Les Américains intensifient les bombardements, mais les Nord-Vietnamiens résistent en déclenchant une attaque généralisée. Les Américains répondent par des raids aériens d'une extrême violence. La guerre s'éternise.

Watergate
Vers deux heures du matin, le samedi 17 juin 1972, cinq cambrioleurs sont arrêtés dans les bureaux du Parti Démocrate, dans l'immeuble du Watergate, sur la rive de la rivière Potomac, au centre-ville de Washington.
Ainsi démarre l'affaire du Watergate.

Jeux Olympiques
Durant les jeux qui ont lieu à Munich, un commando de terroristes de l'organisation Septembre noir prend en otages 11 Israéliens dans le village olympique. Tous les otages seront abattus.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la Vème République. Georges Pompidou est président de la République.

CEE
Le 22 janvier, entrée de la Grande Bretagne, de l'Irlande et du Danemark dans la CEE.

Gauche
Le 27 juin signature du programme commun de la gauche entre le P.C., le P.S., et le M.R.G.

Airbus
Premier vol de l'Airbus.

P.C.
Georges Marchais devient le secrétaire général du P.C.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
krediñ lavaret eo e revr dezhañ :
Oser dire que son cul est à soi
Ne pas l'oser est le propre du timide. C'est pourtant cet endroit où le dos s'élargit qui attire aussi bien l'œil, la main que le pied... Comment le renier? Et le pauvre cul, quand il voudra s'exprimer, faudrat-il qu'il la ferme, lui aussi?

"Expressions populaires bretonnes" Éditions COOP BREIZH.

Stivell
La Bretagne de Stivell fait un triomphe à l'Olympia


ET À BREST:

Georges LOMBARD, avocat, député du Finistère est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Case, case au four:
Plat allant au four, mais également contenu du plat prononcer "kaz" ou "kass". Le breton kas, "lèchefrite"
Plat servant à porter une pièce de viande à cuire au four, vient lui-même du français "casse, casserole". Le mot n'est pas spécifiquement brestois, à Bain-de-Bretagne, en Ille-et-Vilaine, la "casse" est le lard rôti au four. "Angelina porte au four du boulanger une grande case en terre où se prélasse une tête de veau entourée de pommes de terre". (Anne Selle, Brume sur le Grand Pont, p. 217.)

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: mer 18-aoû-04 12:53. x