Historique: 1970

Précédente : Index : Histoire : Suivante

À l'A.S.B.:
Résultats, Infos
Fin de saison 1969 - 1970.

Assemblée générale du 20-06: L'A.S.B. comptera cinq sections sportives la saison prochaine, déclare le président M. le docteur Péron. (70-71).
Football, athlétisme, rugby, handball et basket.
MM.Carrigan et Chanterel pour le rugby, P.Kerdraon et Le Roux au basket, Perricauld et Beaulieu pour le handball...
... cela représentera 600 licenciés pour la prochaine saison.

Télégramme du 20-06.



Seniors A: (D.H.)



Seniors B: (D.H.R.)

Gambardella. En mai, les juniors sont éliminés par Valenciennes à Rouen.
Seniors. Les seniors malgré leur dernière victoire à Lamballe, sans les juniors qui jouaient à Rouen, terminent seconds de D.H. derrière Rennes qui battait dans le même temps le Stade Brestois 2-0.
Le pari de mener de paire D.H. et Gambardella, fut prétexte à un revue d'effectifs et sans doute l'A.S.B. Elle-même ne se savait pas aussi riche.

Télégramme de mai
Équipe Réserve: Quatrième de la Division Honneur Réserve.
Juniors A : deuxième.
Cadets; deuxième.
Minimes: champions de l'Ouest après avoir battu le Stade Rennais en finale.
Pierre DAURIAC Section Football

Résultats, Infos.
Saison 1970 - 1971:

Licenciés:
Le Stade est en tête de la L.O.F.A. avec 500 licences. L'A.S.B. est seconde avec 407.

L'A.S.B. a 65 ans
Déclaration du Docteur Perron. (voir Présidents)

Seniors saison 1970 - 1971.

Novembre: L'A.S.B. se qualifie en Coupe de France


Gambardella: Excellent parcours des juniors qui se terminera en 1/4 de finale A Rouen battus par Valencienne 4 à 1.
Le parcours commença à Plabennec: 2 à 3. En suite à Ménez-Paul victoire sur le P.L.Lambé, 4 à 3; A l'Armoricaine, le Stade Brestois: 4 à 1.
Les vainqueurs du Stade.
En 32ème victoire à Lannion sur le Stade Lannionais 3 à 0. Pour ce match, Martial fit descendre de l'equipe "A" Bianic, l'incomparable technicien, Kerdreux, le demis accrocheur et Paugam le vif ailier droit. L'équipe: Gouriou, Charreteur, Moyon, Perros, Talarmein, Toullec, Kerdreux, Paugam, Quéré, Hernot, Le Toudic.
16
ème à La Rochelle, nette victoire sur les Girondins de Bordeaux 3 à 0. Pour ce match, quatre juniors titulaire de D.H. jouent avec les juniors. Menés par Bianic, ils dominent largement les Girondins.
Les vainqueurs des bordelais.
Les 8ème se déroulent à Laval contre Viry-Chatillon 1 à 0. Toullec et Kerdreux ouvrent la porte des quarts de finale. Du grand Toullec. Le rouquin millieux de terrain émergea. Vif, accrocheur, bagareur, il ne perdit pas une seule balle et en gagna beaucoup. Kerdreux se hissa parfois à son niveau. Avec lui citons le gardien Gouriou qui eut une intervention déterminante.
Bianic: Supervise par un des dirigeants, Bianic demandé par S.C,O, d'Angers. Après Rennes, le S,C.O. s'est mis sur les rangs pour essayer d'obtenir la signature de Pierre Bianic. Il y a quinze jours, des dirigeants angevins se sont présentés chez ses parents avec, tenez-vous bien, la liste des écoles de commerce que leur fils pourrait fréquenter à la rentrée prochaine. Bianic devait d'ailleurs être au S.C.O. (qui jouait après le match junior, contre Laval) samedi soir. !liais Ladislas Nagy, l'entraîneur d'Angers, eut cette réponse étonnante: Bianic? "Connais pas. C'est la première fois que j'entends ce nom", mais il savait néanmoins qu'il portait le n° 10...
Jean Prouff: " Un bon match ". Jean Prouff, l'entraîneur du Stade rennais, toujours en quête de nouveaux talents, assistait au match qu'il trouva bon dans le contexte de la Gambardella et intéressant parce que indécis "Mais il déplorait ce vent trop violent qui empêcha les uns et les autres de confectionner un football bien ordonné en première mi-temps". Que vit-il à Brest? Toullec l'étonna par son allant, sa vivacité. Incontestablement, dit-il, ce fut le numéro un brestois. Par contre, il connut Bianic (qui on le sait est demandé par Rennes) sous de meilleurs jours. " Il est fatigué : il est grand temps que la saison finisse pour lui. "

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Champion de France
A.S.Saint-Étienne;

Coupe de France
A.S.Saint-Étienne / F.C.Nantes: Colombes (Yves du Manoir) Arbitre : M. Helies Robert (31/05): 5 à 0;

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe

Manchester City;


Coupe de L'U.E.F.A.
Arsenal;


Coupe d'Europe des clubs
Feyenoord Rotterdam;

Coupe Intercontinentale
Feyenoord;


Coupe d'Afrique des nations
Soudan / Ghana 1 à 0;

Coupe du monde:
Brésil / Italie 4 à 1;


Ballon d'or:

G.Müller (Bayern Munich);


Rencontres internationales
France / Bulgarie: 1 à 1,
France / Roumanie: 2 à 0,
Suisse / France: 2 à 1,
France / Tchécoslovaquie: 3 à 0,
Autriche / France: 1 à 0,
France / Norvège: 3 à 1,
Belgique / France: 1 à 2.



NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Norman Borlaug (1914-; Réformisme social, humanitaire; États-Unis).
Né à Cresco dans l'Iowa, il étudie la sylviculture puis la pathologie végétale à l’Université du Minnesota. En 1944, il est nommé directeur du programme coopératif pour la recherche et la production du blé, au Mexique.

Avec une équipe internationale de scientifiques, il développe des variétés de blé à rendement élevé et résistantes aux maladies, utilisées avec succès en Asie du sud et ailleurs. Il forme également des centaines de jeunes scientifiques de pays différents. Son prix Nobel lui est attribué en 1970 en reconnaissance de son importante contribution à la «Révolution verte», projet qu’il décrit comme «un succès temporaire dans la guerre contre la faim et la privation». C’est un scientifique engagé et un humanitaire pratique qui reconnaît l’impossibilité de construire la paix le ventre creux. (Norman Borlaug est membre du comité honoraire de l’Appel de La Haye pour la Paix).
La «Révolution verte» : une tentative de combattre la faim, l’explosion démographique et les maux environnementaux et sociaux qui en découlent, par l’augmentation de la production alimentaire. Cette entreprise a été largement privatisée à l’avantage des entreprises multinationales.
- L’Appel de La Haye pour la Paix, est une campagne de la société civile pour la paix et la justice, à l’occasion du centenaire de la Première Conférence internationale de la paix à La Haye aux Pays-Bas.
www.nobel-paix.ch

Espace
Le 10 novembre, l'U.R.S.S. lance Luna 17 qui emporte Lunakhod 1, le premier véhicule automatique d'exploration lunaire. Nous voyons là la différence entre les stratégies Russe et Américaines: Les premiers choisissent d'explorer la lune avec des robots et les seconds avec des astronautes.

Gamal Abdel-Nasser
Figure marquante de la révolution de 1952, premier président d‘Égypte, pionnier du socialisme arabe. Connu pour sa nationalisation du canal de Suez en 1956. Il décède le 28 septembre.

Viêtnam
Un dernier effort des américains, qui restera vain, pour couper la piste Hô-Chi-Minh. Ils se retirent trois mois plus tard en offrant une couverture aérienne aux troupes sud-vietnamiennes. Une élection présidentielle a lieu Sud-Viêtnam et Nguy-Èn Ván Thi-Èu est réélu, ses concurrents se sont retirés prétextant des élections truquées.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la Vème République. Georges Pompidou est président de la République.

Charles de-Gaulle
Mort du général de Gaulle le 9 novembre.
Né le 22 novembre 1890 à Lille, il entre à Saint-Cyr en 1910, promotion Fès. A la sortie de il est affecté au 33ème régiment commandé par le colonel Pétain. Il fait la guerre de 1914-1918 comme capitaine ou il est blessé à Verdun d'un coup de baïonnette et fait prisonnier en 1916 a Douaumont. Il tentera de s'évader cinq fois en trente-deux mois de captivité. En 1920 il participe à la guerre de la Pologne contre la Russie. En 1921 il épouse Yvonne Vendroux. De 1922 à 1924, il est stagiaire à l'École de guerre. De 1934 à 1938, il publie plusieurs livres: Vers l'armée de métier, Fil de l'épée, La France et son armée.
En 1939, il est nommé commandant par intérim des chars de la Vème armée, l'année suivante, fin avril 1940, il est nommé commandant par intérim de la 4ème division cuirassée de réserve.
En mai 1940, du 17 au 30, le colonel de Gaulle combat à Montcornet, Crécy-sur-Serre, Laon et Abbeville. Le 25 mai il est promu général de brigade. En juin il est nommé sous-secrétaire d'État à la Guerre du cabinet Paul Reynaud. En juin il gagne Londres le 17 et, le 18 il lance à la B.B.C. son appel au combat "La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre".
Vichy le condamnera à mort par contumace le 2 août.
En octobre 1940, il crée le Conseil de défense à Brazzaville. En 1943 création, avec le général Giraud, du C.F.L.N. (Comité Français de Libération Nationale) qui deviendra le G.P.R.F. le 3 juin 1944.
Le 6 juin il arrive à Bayeux après le débarquement en Normandie, le 24 août 1944 il est à Paris lors de la libération. Il est le président du G.P.R.F. du 13 novembre 1945 au 20 janvier 1946 date ou il quitte ses fonctions. Le 7 avril 1947 il crée le R.P.F. (Rassemblement du Peuple Français). Le 1er juin 1958, il est le dernier président du conseil de la République. Le 4 juin à Alger il lance son "je vous ai compris" et le 7 à Mostaganem "vive l'Algérie Française". Sa politique Algérienne changea et aboutit aux accords d'Evian et à l'indépendance de l'Algérie (1962). Le 21 décembre 1958, il est élu président de la IVème République. Le 8 janvier 1959 il est à l'Élysée et nomme Michel Debré Premier ministre. Le 28 avril 1962, sur sa proposition, un référendum est organisé approuvant l'élection du président de la République au suffrage universel. Le 19 décembre 1965, il est réélu à la présidence de la République au suffrage universel après un second tour face au candidat de la gauche François Mitterand. Le 7 mars 1966 retrait de la France de L'O.T.A.N. Le 1er septembre 1966, discours à Phnom Penh dans lequel il condamne l'intervention américaine au Viêt-nam.
Du 15 au 26 juillet, voyage au Canada au cours duquel il prononce depuis le balcon de l'hôtel de ville de Montréal le célèbre "Vive le Québec Libre".
Mai 1968 il doit faire face au manifestations de Mai. En juin élections législatives ou le parti gaulliste obtient une large majorité. Le 27 avril 1969, nouveau référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat. Le non l'emporte. Le 28 avril départ du Général de Gaulle.
Il aura pendant trente ans été l'acteur principal de la vie politique Française. On lui attribua de l'étranger un immense prestige sur les Français.
Il meurt le 9 novembre 1970 dans sa propriété de La Boisserie et est enterré dans son village de Colombey-les-Deux-Églises.


Mirages
La France vend 100 mirages à la Libye.


Autoroute
A partir du 21 octobre, Lille - Marseille par l'autoroute, c'est possible!

Décès
Le 14 juillet: Luis Mariano, 23 septembre: Bourvil, le 28 septembre: Nasser.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Dans les repas d'enterrement, le corps reposant au cimetière, les parents et les amis se calaient solidement l'estomac et tenaient de libres conversations souvent animées par le fils du défunt. Le lendemain, les gens disaient "Celui là a été durement touché par la mort de son père" Si quelque nous demandait pourquoi on refondait: "Vous n'avez pas vu ! Il n'a pas cesse de frotter ses souliers l'un contre l'autre sous la table". Et les autres, mangeant, buvant et plaisantant avec lui, n'avaient pas cessé de le surveiller dans sa solitude. Mais lui faisait tout son devoir d'hôte, aux souliers près.

"Savoir-vivre en Bretagne" Édition d'art JOS Le Doaré

ET À BREST:

Georges LOMBARD, avocat, député du Finistère est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Arbelèse, rôti d'arblèse, du larblèse, du larblaise:
Rôti de porc
Ce terme, écrit de diverses façons, est encore bien vivant. C'est un des mots phares du vocabulaire brestois. Une explication fort savante et documentée est donnée par Gaston Esnault dans Les Cahiers de l'Iroise, (1954, n° 2, pp. 51-52). L'explication populaire de ce mot est la suivante: il y avait à Brest (certains disent à Saint Marc, d'autres à Saint Martin, d'autres plus précis encore rue Keravel et en 1826) un boucher nommé Blaise et qui était renommé pour la qualité de ses rôtis de porc. Le lard étant le morceau de porc par excellence, de là, le lard de Blaise, le larblaise, l'arblaise... et ce, bien qu'il ne s'agisse jamais de lard, mais toujours de rôti.

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: lun 5-jui-04 0:17 x