Historique: 1969

Précédente : Index : Histoire : Suivante

Ligue de l'Ouest
Le 12 Avril, la LOF fête son cinquantenaire. Commémoration sans caractère visible mais qui, dans sa simplicité voulue, ne manque ni de solennité ni de grandeur. En cette occasion le président Noury, mesure le chemin parcouru, et peut se féliciter qu'à ce moment même, la Ligue compte 1.143 clubs et 55.473 licenciés. Le fait de dépasser le cap de la cinquantaine n'a pas ralenti l'essor de la LOF.

À l'A.S.B.:
Résultats, Infos

Fin de saison 1968 - 1969.

Concours du jeune footballeur (régional)
: 3ème Charreteur H. A.S.B., 5ème Toullec Jean A.S.B. Ils termineront, 37ème Toullec et 46ème Charreteur à la finale nationale.
Turbulences: ...
"Cher Monsieur Le Calvez". Les soussignés, tous administrateurs du comité, tiennent à vous traduire leur profonde indignation suite à l'article (d'un chroniqueur sportif) publié dans le "Télégramme" du 26 avril. Ils tiennent à attester vos efforts pour "relancer" le club. Pendant un an vous nous avez aidés de vos conseils éclairés... nous apportant un important concours financier. Nous ne pouvons admettre que vous soyez pris à parti par un journaliste qui en plus dénature le sens de votre intervention à l'assemblée générale... conteste la régularité des élections... nous décidons de donner notre démission...
Suit le nom des signataires: Le Bail, Trébaol, L'Hénoret, J.Boéno, Durouchoux, Lambrecht, Jestin, Derboule. (suite à cette lettre une nouvelle assemblée est organisée le Vendredi 9 mai). (03-05)
Turbulences bis.
Un espoir au milieu d'une crise: Cette crise de l'A.S.brestoise me navre, comme elle doit navrer , d'ou qu'ils soient, ceux qui ont aimé cette équipe pour ce qu'elle apportait de personnel au football breton, son souci de la clarté, son amour de la technique, de l'élégance du geste, toutes choses qui lui donnaient une personnalité attachante. Tout cela est-il donc menacé de disparaître?
J'avais fini par le croire, partageant le pessimisme général. Or dimanche alors que les équipiers premiers étaient allés boire la dernière goutte de la lie de leur championnat, m'est parvenue une nouvelle que je trouve rassurante, comme si elle portait le poids d'un message. De quoi s'agit-il? Du bon comportement des asbeistes au concours du jeune footballeur.
C'était un peu le titre par équipe qu'ils ramenaient de Rennes. Victoire émouvante en ce moment ou le comité s'affronte en luttes ou la violence le dispute à la passion. Ne témoignerait-elle pas de la foi que les jeunes continuent à nourrir à l'égard de leur club, de l'attirance que l'école Asbeiste continue d'exercer sur eux, enfin du constant souci des animateurs de cette école de garder les mêmes qualités à leur enseignement. (09-05)
Tout n'est donc pas pourri dans le royaume Asbeiste. L'avenir peut être sauvé à condition qu'on veuille vraiment.
Puisse cette leçon être entendue par ceux qui vont de nouveau se réunir. Les différents qui les opposent farouchement sont-ils si graves qu'ils puissent être réglés définitivement?
Quel est le poids des malentendus dans cette crise? Pourquoi opposer en une querelle stérile les Anciens et les Modernes, comme on les appelle désormais? Sont-ils si éloignés les uns des autres? A-t-on oublié que les uns, les Anciens, ont ont contribué à apporter au club toute la gloire dont une équipe amateur puisse rêver? Que les autres, les Modernes, comme on les appelle désormais? Sont-ils si éloignés les uns des autres? A-t-on oublié que les uns, les Anciens, ont contribué à apporter au club toute la gloire dont une équipe amateur puisse rêver? Que les Modernes, sont prêts à s'atteler à l'ouvrage pour peu qu'on leur fasse confiance? est il si difficile de s'entendre sur un programme qui sera d'autant plus simple à établir que les conditions financières vont le commander. Il faudra tabler uniquement sur ce qu'on possède. Le succès des jeunes à Rennes montre bien que ce programme d'austérité peut ramener rapidement des lendemains qui chantent.
(André Herné Le Télégramme 07-05.)

Vétérans: Si il y a une section qui ne souffre pas trop des turbulences, c'est bien, semble-t-il, celle des vétérans.
Comme chaque année ils organisent leur voyage à Ouessant.
Les inscriptions sont prises aux bar "Le cep", ... au café du "Petit Paris"... à 'l'escargot"... au, ... à ... à croire qu'ils avaient des actions dans les estaminets de la ville ou alors ils étaient de bons clients.
Ils affronteront une sélection d'Ouessant. Un grand concours de pronostiques est organisé. Les bulletins sont disponibles "Au Tourbillon", au ..., à ... et enfin au stade Ménez-Paul. (A la buvette?).
Les prix sont: des repas, des bouteilles... et aussi des tissus. (08-05)
Voyage à Ouessant avec les vétérans. (Ndlr: "match international"!

Équipe vétérans en 1968 qui joua un "match international" contre les Ouessantais... sur le terrain de l'adversaire.
Ce match fut suivi d'un banquet.
Vu le nombre de participants, un bateau spécial fut affrété.

Photo de 15-05-69

... compte tenu du nombre déjà élevé d'inscription pour le voyage du jeudi de l'Ascension à Ouessant, les organisateurs ont été contraints d'affréter un bateau de capacité plus importante. En conséquence, "L'Enez-Eussa" effectuera la traversée.... l'essentiel de la journée sera bien sûr le match de vétérans de l'A.S.B. contre une sélection d'Ouessant. En levé de rideau, le Crédit-Lyonnais sera opposé à l'école de Médecine...
On dit que les vieilles gloires Ruelan, Lauga, Heurté, Terrieux, Sinou, Jo Calvez, Jean Lars, Le Pape... auront fort à faire devant les hommes de JO Malgorn. (08-05)
Le docteur Perron obtient le maximum de suffrages aux élections de l'A.S.B. C'est dans une toute autre ambiance que s'est déroulée la seconde assemblée générale... M.Colemard, retraça les événements... le Vice président insista surtout sur les raisons d'espérer du club...
Tous, dirigeants et joueurs doivent œuvrer pour la même tâche... Nous avons fait la saison dernière un mauvais calcul... Patrick Cudennec, le champion et recordman de Bretagne du poids indiqua les raisons qui l'avaient poussé à demander l'annulation des élections... Charles Colemard, avec le sourire, insista pour que les derniers incidents soient oubliés... et de ne penser qu'à l'avenir du club...
Dirigeants:
Docteur Pérron: Président.
Monsieur Colemard Charles: Vice-président.
Monsieur Moré Georges: Vice-président.
Secrétaire général: Legueux Jacques.
Secrétaire général: adjoint: Bayer Maurice.
Secrétaire général: adjoint: Coat Robert.
Trésorier général: Gléonec Laurent.
Trésorier général: adjoint: Coat Roger.
Trésorier général: adjoint: Goarnisson Robert.
Membres: MM. Boeno Joseph; Creff Jean; Durouchoux Louis; L'Henoret Françis; More Gorges; Souriman Yan.(Courrier de l'A.S.B. à la sous-préfecture le 26-06).
Le Stade rennais, un adversaire difficile pour l'A.S.brestoise. Décidée à tout tenter. Un leader en chasse un autre: Dimanche dernier c'était Bourges à l'Armoricaine, demain, à Ménez-Paul, nous verrons Rennes les Stadistes, veulent dès cette saison reprendre leur place en C.F.A. Ils sont d'ailleurs fort bien outillés pour réaliser ce projet, une réserve professionnelle aligne généralement les meilleurs espoirs, tel que Guermeur, Yquel, Cavil ou encore l'ancien demi-centre asbéiste Loïc Kerbiriou. La tache des brestois sera rude, jamais comme nous l'avons dit, l'A.S.B, vient d'amorcer à Lorient l'opération espoir qu'elle voudrait bien confirmer à Ménez-Paul, face aux jeunes rennais. Léon Guiard, le président brestois, s'interrogeait, hier, sur l'inefficacité de son attaque. C'est un problème épineux, ambigu. Pourquoi les attaquants n'arrivent 'ils pas à exploiter des occasions de buts? Pourquoi ne parviennent-il pas à s'en créer davantage? Il est certain que les éléments offensifs sont quelque peu traumatisés, complexés par ce manque de réussite, Il y a aussi, sur le plan tactique, de grosses lacunes, par exemple, il est bien rare que l'attaque Asbéiste se retrouve en surnombre ou même, a nombre égal devant là défense adverse. Le possesseur du ballon cherche vainement une solution pour s'en débarrasser, alors qu'il devrait en découvrir plusieurs immédiatement. On voit souvent Loïc Delebarre solliciter ses partenaires mais les autres n'enchaînent pas. Le travail de Théo, la coordination des mouvements est insuffisant. S'il ne prend pas lui-même davantage de responsabilité dans la phase finale. Un ami me posait hier la question au sujet de Théo (Avouez que c'est un cas): Si l'A.S.B. obtenait un penalty, est-ce que Théo le tirerait ou le donnerait-il à transformer par un coéquipier? Personne ne peut répondre sinon Théo lui-même, si l'occasion s'en présente. Le public brestois à de l'admiration pour l'ancien monégasque, néanmoins il reste sur sa faim, il faut, aussi que ce grand joueur sache bien qu'il ne sera pas l'objet de sarcasmes s'iI devient plus entreprenant et s'il échoue. Voyez Lavaud, du Stade Brestois, dimanche dernier, en petite forme. Il fut loin de régaler la galerie, cependant. Il prend des risques, il apporte sa personnalité, il désire se mettre en évidence et il plaît. C'est ce que l'on attend de Théo et non pas simplement d'être un virtuose dans l'art de distiller les balles, au milieu de la pelouse...
La formation de l'A.S.brestoise : M Colin, Diverres, Le Brls, Cabon, Gueguen, Sourimant, Théo, Plusquellec, Delabarre, Lemoing, G.Colin 12ème homme: Kherbride.
Le Télégramme 25-26 janvier.
Minimes: En finale, à Vannes, L'A.S.B. bat le Stade Rennais par 2 à 1 après un match très équilibré et d'un bon niveau. La victoire est obtenue par Jousseaume sur pénalty.
Juniors en intergroupes
Stade Briochin - A.S.B. 2 à 3
Buts pour l'A.S.B.: Le Moing, Kerninon, Bonniou. Jouaient en plus Pilven, Kerambrun, x, Elléouet, Lannusel, Boënnec, Chareteur, Eliès, (Kerdreux).
L'A.S.B. a raison de croire en son avenir... Les brestois se sont imposés normalement à Saint-Brieuc.
Le Télégramme 17-5-69
Seniors 68-69.

Classement final de D.H.: 1er U.S.Concarneau, 2ème F.C.Lorient... 10ème A.S.Brest. (sur 12). (04-05)


Résultats, Infos.
Saison 1969 - 1970:
Licenciés:
L'A.S.B est en tête de la L.O.F.A. avec 358 licences (+72 par rapport à la saison 68 - 69). Le Stade Brestois arrive en 2ème place avec 307.
L'A.S.B. en chiffres: Avec 358 licenciés pour la saison 1969-1970, l'A. S. B. vient en tête des clubs de l'Ouest devant le Stade Brestois 307, le F. C. Lorient 290, !'U. S. du Mans 258 et le Stade Rennais 243.
Ce nombre de licenciés comprend les joueurs des quatorze équipes disputant les compétitions du samedi et du dimanche et les jeunes de l'école de football qui fonctionne le jeudi sous la direction de Jean Lars, international amateur sous les couleurs de l'A. S. B., assisté de Martial Gergotich, ancien du club, ex-pro de Nantes et Ales, ancien entraîneur de l'équipe de France amateur en tant que conseiller technique. Cela pose évidemment un problème de terrains et il faut faire chaque semaine, des prouesses pour que toutes les équipes, l'école de football et souvent les poussins puissent évoluer sans se gêner.
Ménez-Paul, avec ses deux terrains, devient bien petit pour tout ce monde malgré les efforts tentés pour en améliorer les installations. C'est ainsi que l'éclairage vient d'être installé sur le terrain d'entraînement, ce qui permet à Martial Jacques, malgré la nuit tombée, d'entraîner ses joueurs du mardi au vendredi après leur journée de travail. Les vestiaires ont été restaurés, les douches améliorées, les peintures refaites tant dans les tribunes que sur les pourtours. Notre vieux stade de Ménez-Paul retrouve un air pimpant et un meilleur confort. Dans le même temps les demandes de licences affluent et il est certain que pour la saison 1970-1971 le chiffre de 358 sera largement dépassé. Pourquoi alors ne pas être optimiste puisque les jeunes viennent à nous puisque nos joueurs de Division Honneur ont battu entre autres l'équipe amateur du Stade Rennais et sa pléiade de vedettes par le score net de 3 buts à 1. Et cette victoire sur une équipe techniquement supérieure me remettait en mémoire ce qu'écrivait le 22 février 1936 dans le bulletin hebdomadaire de l'A. S. B. qui venait de se qualifier pour les 1/4 de finale de la Coupe de France celui qui signait "un spectateur impartial":
"L'équipe première de l'A.S.brestoise, il faut bien qu'elle le sache, doit ses victoires successives, aussi bien en Coupe de France que dans les autres matches, à sa forme physique excellente et à son moral indomptable, beaucoup plus qu'à ses qualités techniques et à sa science du jeu. En abandonnant son moral, elle perd un de ses facteurs essentiels de victoire, car dans une rencontre, la volonté farouche de gagner compte par-dessus tout. Elle seule elle supplée à bien des erreurs de technique, à bien des défaillances individuelles. Quand elle manque l'équipe est battue d'avance. "
Ces derniers dimanches notre équipe a montré cette forme physique et ce moral indomptable. Si nos joueurs savent conserver l'un et l'autre tout en améliorant leur technique et leur science du jeu grâce aux conseils éclairés qui leur sont prodigués, alors beaucoup d'espoirs nous seront permis.
Henri LE DAUPHIN.

Seniors "A"

Équipe juniors 1969-1970.

École de foot avec Jean Lars.


ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Champion de France
A.S.Saint-Étienne;

Coupe de France
Marseille / Bordeaux: Colombes (Yves du Manoir) Arbitre : M. Machin Roger (18/05): 2 à 0;

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe

Slovan Bratislava;


Coupe de L'U.E.F.A.
Newcastle;


Coupe d'Europe des clubs
A.C.Milan / Ajax d'Amsterdam 4 à 1;

Coupe Intercontinentale
Milan A.C.;

Ballon d'or:

Rivera (Milan A.C.);


Rencontres internationales
Angleterre / France: 5 à 0,
France / Roumanie: 1 à 0,
Norvège / France: 1 à 3,
Suède / France: 2 à 0,
France / Suède: 3 à 0.

Pelé
Le 19 Novembre Pelé marque son. 1000ème but lors de la rencontre Santos / Vasco de Gama sur la pelouse du Maracana.



NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Organisation internationale du travail; 1919.
«L'O.I.T., doit promouvoir le développement social par des moyens pacifiques, doit identifier l'émergence des besoins, des problèmes et des menaces à la paix sociale et stimuler l'action qui doit résoudre ces problèmes» (David A. Morse, avocat américain, directeur général de l'O.I.T. de 1948 à 1970, discours de réception du Prix Nobel de la paix en 1969).

Site internet du B.I.T.
Siège de l'O.I.T., Genève, années vingt. L'acte constitutif de l'O.I.T. (autrefois appelé B.I.T.) est élaboré au cours de la Conférence de la paix de Paris en 1919. Cette organisation est rattachée à la Société des Nations et son siège est établi à Genève. En 1920 elle est composée par 42 pays (174 en 1998). L'O.I.T. incarne l'idéal des travailleurs de disposer d'une législation internationale du travail qui vise à améliorer leurs conditions matérielles et morales, à maintenir la paix sociale et à favoriser l'égalisation des conditions de travail. En 1946, elle devient la première organisation affiliée aux Nations Unies et la seule qui a survécu à la dissolution de la S.D.N..
Elle déploie ses efforts dans les domaines suivants: droits de l'homme politique de l'emploi conditions de travail L'O.I.T. collabore directement avec les gouvernements, les employeurs et les syndicats de travailleurs. Lors de son 50ème anniversaire, l'O.I.T. reçoit le Prix Nobel de la paix.
www.nobel-paix.ch
Espace
Apollo XI: la capsule spatiale Apollo XI "Lunar Explorer Modul" se pose en douceur sur la lune le dimanche soir 21 juillet à 21 h 17. Neil Amstrong et Edwin Aldrin foulent le sol lunaire au milieu de la mer de tranquillité à 3 h 56 (heure française) alors que le troisième homme de l'expédition, Michael Collins, reste dans la capsule. L'événement est retransmis à la télévision devant 500 millions de téléspectateurs. Ils ont pendant 2 h 32 mn effectué toutes les tâches qui étaient prévues.

Viêtnam
Richard M. Nixon annonce alors que 25.000 soldats quitteront le Viêtnam dès le mois d'août et que 65.000 autres partiront pour la fin de l'année. Malheureusement, même après ce massif retrait des troupes et le décès de Hô Chi Minh (président nord-vietnamien), les Nord-Vietnamiens refusent de commencer les pourparlers, car, pour eux, les préalables à un cessez-le-feu commencent par un retrait total des troupes américaines.

Robin Knox-Johnston remporte le "Sunday Times Golden Globe trophy". Parti le 14 juin 1968, l'officier de marine marchande anglais arrive à Falmouth le 22 avril. Il a navigué 37.455 miles en 301 jours, réalisant une moyenne de 96.2 miles par jour. Il remporte ainsi le premier tour du monde en solitaire à la voile à la barre de son voilier "Suhaili". (Ketch. L/B/D: 32 × 11.1 × 5 (9.8m × 3.4m × 1.5m). Tons: 14 TM. Hull: wood. Comp.: 1-5. Mach.: aux. Des.: Production Promotions, Ltd. Built: Colaba Workshop Ltd., Bombay, India; 1964). http://college.hmco.com/history/readerscomp/ships/html/sh_088000_suhaili.htm
Lors de ce tour du monde, le français Bernard Moitessier qui était en tête à bord de son "Joshua" (Ketch. L: 39.5 (12m). en acier, Dessiné par.: Jean Knocker. construi en France; 1961. ), après avoir passé le cap Horn, décide de ne pas remonter l'Atlantique et de continuer vers le pacifique et ses iles.
http://college.hmco.com/history/readerscomp/ships/html/sh_050600_joshua.htm.
N'ayant pas de radio, à l'aide d'un lance pierre, il fait parvenir un message sur la passerelle d'un pétrolier: " Je continue sans escale vers les îles du Pacifique, parce que je suis heureux en mer, et peut-être aussi pour sauver mon âme ".
Trente cinq ans plus tard, Moitessier étant dècédé, les deux bateaux et Robin Knox-Johnston se retrouvent à Brest pour "Brest 2004".



EN FRANCE:

Vème République. Charles de Gaulle est président de la République. Le 29 avril, Alain Poher Président du Sénat lui succède. Le 20 juin Georges Pompidou est élu Président de la République.

Israël
En janvier, embargo français sur les armes à destination d'Israël.

Référendum

Le référendum du 27 sur la régionalisation et la réforme du Sénat est un échec: 52,4% de non.

De Gaulle

De Gaulle prononce sa dernière allocution radiotélévisée avant le référendum le 25: " Votre réponse va engager le destin de la France."
Le 28 à 0h11, depuis Colombey-les-Deux-Églises, le général annonce sa démission de la présidence de la République pour le jour même à 12 heures.

C.E.E.
Lors de la conférence de la Haye du décembre, la France lève son veto sur l'entrée de la Grande-Bretagne dans la C.E.E.

Vedettes
Affaire des vedettes de Cherbourg. Pompidou déclare: "nous nous sommes ridiculisés". immédiatement le général Cazelles, secrétaire général à la Défense est suspendu.
De Gaulle avait décrété l'embargo total sur les ventes d'armes à destination de l'Israël en janvier. Cinq des douze vedettes destinées à l'Israël étaient immobilisées à Cherbourg. Les services secrets Israéliens parviennent à leur faire quitter le port sans problème le jour de Noël.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Bezañ e roched e gwask e revr:
Avoir la chemise dans la raie du cul
Ça rend les Bretons d'une humeur massacrante. Faut peu de choses, hein?

"Expressions populaires bretonnes" Éditions COOP BREIZH.

De Gaulle en voyage à Quimper
Une date historique pour la France


ET À BREST:

Georges LOMBARD, avocat, député du Finistère est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Y'aeu:
Il y a eu à boire
Se dit de quelqu'un qui arrive peu clair d'une soirée de beuverie. Inutile de préciser ce qu'il y a eu!

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

S.C.Bougen
Le trésorier du S.C.Bougen, le club que les brestois appellent "les vagabons du foot", le 12 février déclare: "la caisse est vide. Je n'ai même plus besoin de caisse, la fortune du club est dans ma poche: 50 fr."


Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: mar 20-jui-04 12:24 x