Historique: 1967

Précédente : Index : Histoire : Suivante


Ligue de l'Ouest
Les 30 clubs du début sont devenus, 1.462 et groupent 69.122 licenciés. L'Assemblée Générale du 28 mai voit siéger pour la dernière fois les représentants de la Loire Atlantique et du Maine Loire.


À l'A.S.B.:
Résultats, Infos
Fin de saison 1966 - 1967:

Série noire...!: Avant de recevoir le Stade Rennais qui vient de gagner ses deux derniers matchs par 4 à 0, Jean-Jacques Salaun constate qu'il a presque une équipe sur la touche. Les trois derniers sont Loaec, Colin, Toullec.
A.S.B. - Stade Rennais: 4 à 2. Offensive et efficace, pour la première fois de la saison, les "Bleus" marquent quatre buts. Ils s'imposent 4 à 2. La malchance qui les suivaient depuis le début de la saison semble les avoir quittés... un peu tard.
A.S.B.: Chimier, Guéguen, Riou, Le Bris, Breton, Marzin, Arheur, Coat, Delabarre, Cerveau, Craveur.
A.S.B. - Stade: Le 8 mars 1967 marque le passage de témoin entre les deux rivaux. C'est le douzième et dernier derby entre Stade et A.S.B. en championnat. Avec Ribeyre, Delorme, Daniel, Piriou et Craveur, la ligne d'attaque stadiste est conquérante. Elle possède aussi de bonnes jambes puisque la semaine précédant le match, elle se met au vert au Conquet. Blessé à la cheville, Bébert Cuiffardi, le petit numéro 3 chouchou du public, n'est pas de la fête mais devant 6.000 personnes, le Stade réduit à 10 s'impose comme à l'aller, 2 à 0.
Sillage de juillet 99.
Rouen - A.S.B.: Les bleus sont battus à la 89ème minute. La fin de saison s'annonce difficile!
A.S.B. - Stade Lavallois: 0 à 3. Les derniers espoirs de maintient se sont envolés. Les meilleurs à Brest: Guguen, Riou, Cerveau.

Seniors fin de saison 1966 - 1967.

Professionnalisme: Léon Guillard, vice-président et trésorier déclare que le professionnalisme est viable à Brest avec l'A.S.B. mais uniquement avec le soutient de la municipalité. Il ira à Paris pour soutenir le projet. Le 22 mai, la mairie refuse. A la fin de la saison, la descente enlève tous les espoirs de professionnalisme à l'A.S.B.
Léon Guiard va plaider le dossier du professionnalisme à Brest.
... Le public brestois a soif d'un autre football que les écrans de télévision lui ont fait connaître. Le C.F.A. qui n'a pas progressé, ne lui apporte plus le plaisir qu'il y trouvait autrefois. Quand aux spectateurs des environs, il préfère assister aux matchs de l'équipe de son clocher. Si il veut un bon spectacle, il met le cap sur Rennes voir Nantes...
Entretiens A.S.B., Stade Brestois, F.C.Lorientais. Le président Lorientais M.Tomine et le secrétaire général sont venus s'informer des démarches. Le F.C.L. se verrait bien en professionnel si ils obtenaient l'accord des principaux club lorientais. Le C.E.P. est favorable, le P.L.Lorientais est farouchement contre mais si Brest... Lorient suivrait. A moins que l'idée étonnante, lancée sous forme de boutade, la fusion de l'A.S.B. et ... du F.C.Lorient qui en unissant leurs efforts! N'a-t-on pas vu le Racing et Sedan réaliser ce genre d'opération!
L'A.S.B. ira seule: C'est non pour le Stade Brestois. L'A.S.B. va présenter seule le projet au conseil municipal.
Coupe de l'Ouest. A.S.B. - Stade Lesnevien: En quart de finale, les "Bleus" vont affronter le Stade Lesnevien. Bien que l'esprit des "Bleus" soit plus préoccupé par le dernier match de championnat à jouer contre le Stade Lavallois, ils partent favoris. Il ne leur déplairait pas de remporter le trophée pour la troisième fois consécutivement.
4 à 3. Trois buts de Cerveau. Avec lui les meilleurs ont été Riou, Gueguen, Arrheur, Le Bris et Delabarre.
Demi-finale:
Stade Rennais - A.S.B. A.S.B: Colin, Guéguen, Riou, Le Bris, Marzin, Arrheur, Marrec, Coat, Cerveau, Delabarre, Toullec. Rennes: Lefilatre, Cosnard, Leroulley, Beaulieu, Periault, Garcia, Rossignol, Bellat, Mendosa, Le Floch, Le Pesant.
Jouant à 10 pendant une demi-heure (Riou claquage musculaire), l'A.S.B. est éliminée 2 à 0.
Jeunes:
En finale district, les cadets battent le Stade Léonard 5 à 0,
Saint-Brieuc par 3 à 0. Buts de Bonniou (2) et Kerninon en demi-finale. En finale, ils battent Concarneau par 1 à 0, but de Boniou.
Ils
seront champions de l'Ouest après avoir battu Nantes par 1 à 0. Troisième le S.C.O.d'Angers.

Championnat: Les espoirs de maintient sont ruinés par la défaite du Stade devant le Mans 3 à 1. Le Stade Lavallois gagnant 3 à 0 devant les "Bleus" ( dont un but de Maligorne), l'A.S.B. termine la saison à la 10ème place et redescend en D.H.
Classement final C.F.A.Ouest:

Les seniors "B" remportent le championnat avec 9 points d'avance.
Classement final D.H.R.:

Clôture: Les jeunes de l'A.S.B. vont affronter leurs aînés.
Anciens: Chimier, Kerdraon, Le Bris, Têtot, Salaun, Marzin, Coat, Cerveau, Jo Loaëc, Marrec, Guy Simon.
Jeunes: Colin, Breton, Cabon, Riou, Kerbiriou, Arrheur, Guéguen, Quiniou, Delabarre, Rénevot, Toullec, Le Dreff, Legouffet, Robinson, Kerbiriou Loïc.
(27/28-05)
L'A.S.B. sera-t-elle saignée à blanc? Rumeurs: Lucien Cerveau aurait donné son accord verbal à Morlaix; Jo Loaëc remplacerait Colleter au Stade Relecquois; Georges Marzin signerait à St-Thivisiau, Robert Coat, Jean Loaëc, Jean Tétot en contact avec des clubs finistériens, Hervé et Gérard Colin vers Ploudalmezeau...!
Assemblée générale: Il faut remonter à plusieurs années en arrière pour connaître une assemblée générale aussi animée, aussi passionnante mais aussi capitale car vendredi soir, plusieurs têtes sont tombées.
C'est ainsi que M.Armand Marc, président, René Roland secrétaire général et Henry Herry, secrétaire général adjoint ne furent pas réélus...
Création d'un club des supporters... "Nous sommes d'accord" déclare Charles Colemard...
Départ du médecin du club... pour des raison familiales le Dr. Alexis Corre médecin du club depuis 27 longues années, quitte la société mais reste l'amis des "Bleus"...
Durant cette saison trop de spéctateurs ont quitté le stade Ménez-Paul déçus en s'en prenant soit au système défensif, aux joueurs, aux dirigeants, à l'arbitrage, à l'anti-jeu, à la formule des compétitions, à l'entraîneur... Mais il n'y eu aucunes propositions pour y apporter un remède, faute d'analyse.


Saison 1967 - 1968:
Licenciés:
L'A.S.B est seconde de la L.O.F.A. avec 315 licences. Le Stade Brestois arrive en 4ème place avec 283.

Mutations:
Suite à la descente beaucoup de départ pour entre autre le Stade: Jean Loaec, Jean-Jacques Craveur, Delorme partent aussi Cerveau (Stade Morlaisien), Marzin, Robert Coat, Kerdraon.
Restent au club Arrheur, Yvon Coat, Cabon, Breton, Colin, Delabarre, Thétot, Toullec et de nombreux jeunes, avec toujours comme entraîneur Jean Jacques Salaün. L'équipe est fortement remaniée.
Joueurs prévus pour les "A": Gardien: Le Page, Chimier, Colin. Défenseur Breton, Thétot, Riou, Mabillot, Marzin, Simon, Le Bris, Guéguen. Demis: Jean Loaëc, Joseph Loaëc. Arrheur. Attaquants: Coat, Cerveau. Toullec, J. Craveur, Quiniou, Colin, Delabarre.

Équipe seniors "A" 1967 - 1968.

Championnat: Après la sixième journée, les "Bleus" sont en tête avec 10 points devant Saint-Brieuc 9. Puis quatre défaites par un but d'écart devant F.C.Lorient, 1 à 0, Lesneven 1 à 0, Saint-Brieuc 1 à 0, Douarnenez, 2 à 1, brisent l'élan des "Bleus".

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Champion de France
A.S.Saint-Étienne;

Coupe de France
Lyon - Sochaux: Paris (Parc des Princes) Arbitre : M. Lacoste Robert
(21/05) 3 à 1;

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe

Bayern de Munich;

Coupe de L'U.E.F.A.
Dynamo de Zagreb;

Coupe d'Europe des clubs
Celtic de Glasgow;

Coupe Intercontinentale
R.C.Buenos Aires;

Finale Copa Libertador
Uruguay-Argentine;

Ballon d'or:

Albert (Farencvaros);


Rencontres internationales
France - Roumanie: 1 à 2,
France - U.R.S.S.: 2 à 4,
Pologne - France: 1 à 4,
R.F.A .- France: 5 à 1,
France - Belgique: 1 à 1,
France - Luxembourg: 3 à 1.

Cyclisme
Le 13 juillet, Tom Simpson meurt d'épuisement lors de l'ascension
du mont Ventoux. Il est la première victime officielle du dopage.



NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Pas d'attribution.

Guerre des six jours
L'Israël s’empare de la Bande de Gaza, de la Péninsule du Sinaï (territoire égyptien), de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie (à cette époque sous l'autorité du roi de Jordanie) et du plateau du Golan (en territoire syrien). Déroute des forces armées arabes.

Canada
Depuis le balcon de l'hôtel de ville de Montréal et devant une foule en liesse, de Gaulle lance son "Vive le Québec libre".

Marché commun
De Gaulle refuse une nouvelle fois l'entrée de la Grande Bretagne dans le Marché commun.


Che Guevara
Le 14 juin 1928, à Rosario de la Fé est né Ernesto Guevara de la Serna, petit-fils d'un chercheur d'or en Californie et descendant du vice-roi du Mexique. En 1951 avec Alberto Granado, il traverse toute l'Amérique latine. Le 12 juin 1953 il revient à Buenos-Aires pour obtenir son diplôme de Médecine (études débutées en 1947). Le 7 juillet 1953, il reprend la route en direction du Pérou et du Guatemala où il forge sa culture marxiste.
26 juin 1954, à Mexico, il propose à Hilda de devenir sa femme.
Juillet 1955, il rencontre Fidel Castro et fixe une condition à son engagement auprès de lui, reprendre sa liberté de révolutionnaire après le triomphe de la révolution. Le 25 novembre 1956 il embarque du Mexique à bord du Gramma avec Fidel et 80 hommes. Le débarquement à lieu le 2 décembre. Le 17 janvier 1957 a lieu l'attaque de leur première cible, la caserne de la Plata. Le 24 mai 1958, c'est le début de l'assaut final vers La Havane. Fidel regroupe ses hommes et distribue les rôles. 31 août 1958, il prend la direction de La Havane. Après trois mois dans les marais putrides et de pilonnages incessants de l'armée de l'air cubaine, le 28 novembre 1958, il prend d'assaut avec 400 hommes, un train blindé de 19 wagons réputé imprenable et symbole de la résistance gouvernementale. 1er janvier 1959, Fidel prend Santiago de Cuba, le 3 janvier, La Havane tombe, et le 7, le nouvel état est instauré.
Le 2 juin 1959, il obtient sa 1ère fonction officielle comme ambassadeur itinérant. Le 8 octobre 1959, il devient président de l'Institut national de la réforme agraire. 26 novembre 1959, il est nommé à la tête de la Banque centrale de Cuba.
Septembre 1965 l'ouvrage du Che, Le Socialisme et l'homme à Cuba est mis en vente à la Havane. Le 3 janvier 1966 la conférence tri-continentale crée à la Havane l'Organisation de solidarité des peuples d'Afrique, d'Asie et d'Amérique. Du Congo à la Bolivie.
Janvier 1965, le Che visite le Mali, le Congo, poursuit sa tournée africaine et se rend à Pékin. À son retour à la Havane, il s'entretient en catimini avec Fidel durant deux jours. En avril, Castro annonce que le Che quitte Cuba et renonce à ses titres et pouvoirs. Avril 1966, il part pour deux ans au Congo où il connaîtra un échec dans sa volonté de poursuivre la révolution sur le sol africain.
3 novembre 1966, il débarque en Bolivie, prépare la guérilla et débute son fameux journal. 24 avril 1967, Massacre des mineurs en grèves pro-révolutionnaires dit de la Saint-Jean. Dans le même temps, est lu le message du Che invitant à "créer de nombreux Viêtnam". Le 31 septembre 1967, devant la puissance de l'adversaire et la mauvaise tournure des événements, le pacte avec la mort est signé par les fidèles du Che. 8 octobre 1967, après un véritable calvaire dans la jungle, a lieu le dernier combat dans le canyon du Churo où le Che blessé et souffrant d'asthme est capturé.
9 octobre 1967, il est exécuté sur ordre de la C.I.A.

http://www.cubalatina.com/histoire/rencontre_che_guevara_2.php3

EN FRANCE:

Nous sommes sous la Vème République. Charles de Gaulle est président de la République.

Sous-marin
Le redoutable, premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins "Redoutable" est lancé à Cherbourg le 29 mars.

Nucléaire
Mise en service de l'usine de production d'uranium enrichi de Pierrelatte.

Intéressement

Le 18 août, ordonnance sur l'intéressement des salariés aux bénéfices de leur entreprise.

Télévision
Pour la première fois en France, la télévision émet en couleur le 1er octobre.

De Gaulle
Le 27 novembre, lors d'un discours sur l'Israël, de Gaulle déclare: "...peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur".

Concorde
Le Concorde fait son premier vol le 11 décembre. Le Concorde a la particularité, entre autres, de déplacer son centre de gravité en faisant transiter le carburant des réservoirs avant vers des réservoirs arrière et réciproquement, afin de faire varier le centre de gravité de l'appareil, qui se modifie à l'approche de Mach 1.

Pilule
Le 28 décembre la loi Neuwirth autorisant la vente libre de la pilule est adoptée par le sénat. Officiellement commercialisée depuis 1960, la pilule contraceptive mise au point par Carl Djerassi, du laboratoire américain Syntex, est agrée en France. La loi Neuwirth n'autorise que les femmes âgées de plus de 18 ans à l'utiliser librement sans autorisation des parents. Il s'agit d'une révolution des mœurs et un pas décisif pour la liberté des femmes d'assumer leur maternité.

Assemblée nationale
Lors du débat qui devait légaliser la pilule, le député de droite Hébert déclara: "Une flambée inouïe d'érotisme menace le pays"...

(Libération 27/10)

EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Ober botoù-kazel:
Faire chaussures-aisselle
Ce qui est le meilleur moyen de mettre de la distance entre celui qui est à vos trousses et vous-même. En fait, prendre ses jambes à son cou, tel qu'on le dit en français, mais une traduction littérale de cette expression en breton ferait davantage penser à un adepte du yoga qu'à un fuyard!

"Expressions populaires bretonnes" Éditions COOP BREIZH.

Torrey-Canyon
Le 18 mars, au large des îles Scilly, première catastrophe de l'histoire (119.300 tonnes de brut), l'échouage du Torrey-Canyon battant pavillon Libérien, dû à la négligence de l'officier de quart, illustre l'impuissance des états. Tandis que l'armée britannique tente de faire brûler la cargaison en bombardant le pétrolier, des préoccupations esthétiques motivent l'utilisation de dispersant plus toxiques que le brut et qui n'empêcheront pas 40.000 tonnes de souiller les côtes de Cornouailles britanniques (250 km) et du Finistère (100 km de la côte de granit rose sont souillés), tuant les 5.400 macareux moines des sept-iIes (G.-B.).
Du coup, apparaissent les premières législations nationales (la France crée un ministère de l'Environnement) et s'instaure une coopération régionale.
L'Organisation maritime internationale adopte une Convention sur la responsabilité civile de l'armateur, dont le plafond de remboursement maximal, trop bas, imposera la création d'un Fonds d'indemnisation des victimes (Fipol) alimenté par les affréteurs.

Science & vie avril 2003

ET À BREST:

Georges LOMBARD, avocat, député du Finistère est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Il a pas fini son Schiaffino:
Il a arrêté (ou non) de boire
La Schiaffino était la compagnie maritime qui faisait le transport de vin entre l'Algérie ou le Maroc et le port de Brest. Les pinardiers déchargeaient leur marchandise dans les citerniers grâce à des tuyaux assez comparables à ceux que l'on utilise pour livrer la mazout dans les cuves des particuliers. Ce vin résultait d'un découpage de différents crûs et donnait "le goût breton". Revendu sous des marques diverses comme le Pacha, ou le Santa Rosa, il faisait les beaux jours des bistrots qui avaient souvent adopté son nom comme enseigne (il en existe encore à Brest).

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Municipalité. Le 22 mai, après un débat, le conseil municipal dit "non" par 31 voix "contre" et deux "pour" (M. Pierre Jestin et Straboni), au club pro. Le Conseil municipal de Brest, refuse d'accorder une subvention exceptionnelle à l'A.S.B. pour lui permettre de passer professionnel. La priorité sera donnée à l'industrialisation et aux équipements.


Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: ven 9-jui-04 23:09 x