Historique: 1962

Précédente : Index : Histoire : Suivante

À l'A.S.B.:
Résultats, Infos
Fin de saison 1961 - 1962:

Concours du Jeune Footballeur
(régional): 8ème J.J.Craveur (A.S.B.);

Championnat
: 3ème du championnat de France amateur groupe ouest; les vétérans sont champions de l'Ouest en battant en finale l'Olympique de Saumur par 3 à 1..
Les "B" sont champions de l'Ouest.
Les juniors, champions du district, jouent la finale du championnat de l'Ouest contre le Stade Rennais. Les minimes sont champions du district.
Mutation: Robert Coat démissionne pour jouer la saison 62-63 à Rennes.

Résultats, Infos.
Saison 1962 - 1963:
Licenciés:
L'A.S.B est en tête de la L.O.F.A. avec 308 licences. Le Stade Brestois arrive en 5ème place avec 202.
Jouent régulièrement en compétition: une équipe première, une équipe réserve, deux équipes juniors, trois équipes cadets, trois équipes minimes, et une équipe d'anciens, dont l'entraîneur fait partie.

Dirigeants:
M. Marc Armand, Président. M. Guiard, vice-président. M. Colemard Charles, vice-président. M. Herry Henri, adjoint. M. Rolland René, secrétaire général. M. Gergotich Martial, entraîneur et Secrétaire administratif.

En l'absence du président M. Marc, les quatre responsables de l'A. S. Brest, de gauche à droite: MM. Herry, Guiard, Colemard et Rolland.
Mouvements. Pour la saison 1962 - 1963, Martial Gergotich, l'entraîneur aura:
Rentrées: Flavien Rozan : gardien de but A.S. Brive; Jean-Marie Grégoire: E.S.Port-Saint-Louis-du-Rhône, ailier ou inter, international corporatif ; Jaime Mallol : Arago d'Orléans, ailier droit ou avant-centre.
Départs: Marcel Mao et Serge Meyer: U.S. Quevilly; Lucien Vourch : Saint-Renan ; Norbert Abad : Vendôme ; Guy Simon: Gâs de Saint-Thivisiau.
Martial Gergotich comptera dans son efféctif "A" 9 joueurs formés au club pour jouer en C.F.A.!

Martial avec Jean-Marie, Rozan et Mallol, nouveaux joueurs saison 1962-1963.

Sur le papier, l'équipe paraît plus forte que l'an passé.
Dans les vestiaires de Ménez-Paul, Martial Gergotich, à l'issue de la neuvième séance d'entraînement, alignait sur un carnet les équipiers premiers possibles, La présence de Flavien Rozan, dans les buts, va considérablement renforcer notre défense, qui, exception faite du gardien, conserve la même ossature que l'an passé, puisque l'on retrouve les Kerdraon, Thétot, Le Borgne, J,-J. Salaün et Marc Rastoll, qui passe cette saison en senior.
La ligne d'attaque subit, elle, de gros changements, puisque deux joueurs mutés vont s'y intégrer: Mallol et Jean-Marie Grégoire; je pourrai même dire quatre joueurs mutés, puisque Martial Jacques et Robert Coat n'ont pratiquement pas joué en équipe fanion la dernière saison.
- Comptez-vous conserver comme système de jeu le 4-2-4 ?
- Oui, naturellement; mais dans la mesure où mes joueurs pourront s'adapter à ce 4-2-4. La mutation d'un joueur ne change pas le jeu d'une équipe, mais je considère que cette année, nous incorporerons dans l'équipe six joueurs nouveaux : Rozan, Drogou, Jacques, Mallol. Jean-Marie Grégoire et Coat. Cette incorporation massive peut changer complètement le style de l'équipe tout en fart dépendra du comportement de Martial Jacques et de Dédé Drogou, qui ont d'ailleurs, tous les deux, reprit l'entraînement depuis le mois de juillet.
- Sur le plan physique, l'équipe est-elle déjà en condition ?
- Non, pas tout à fait, nous terminons ce soir notre neuvième séance d'entraînement. Hier, nous avons fait un petit cross, aujourd'hui de la culture physique, sous forme de jeux, et de technique individuelle. L'entraînement a lieu quatre fois par semaine et je pense qu'avec la série des matches amicaux que nous devons disputer d'ici l'ouverture du championnat, nous aborderons notre premier match en excellente condition physique.
Le 9, premier match de championnat contre Montreuil à Montreuil; et le 16, pour l'ouverture officielle à Ménez-Paul, nous recevons Vendôme.
Gergotich alignait d'autres noms sur son carnet: Sa!ou, Diverrès, Gargadennec, Vershoreen, Guennou, Rolland, Le Gall, Loaec, Craveur,
- Autant de joueurs que nous avons essayés au C.F.A, et qui, si nous avons des blessés, pourront être incorporés en équipe première.
Les réserves ne manquent donc pas et cette saison, l'A.S.B. part certainement bien armée vers le championnat.
En fermant son carnet, Gergo, regarda en souriant René Rolland... Peut être pensait-il déjà au titre, comme en 1961?

Seniors "A"
Brochant Bernard (avant centre), né le 5-6-38 à Nice. Militaire (enseigne de vaisseau).
Cerveau Lucien (inter), né le 41 -35 à Morlaix. Professeur d'éducation physique.
Coat Robert (ailier), né le 1-10 26 à Brest. Agent d'assurances.
Craveur Louis (ailier), né le 2 1-41 à Brest. Electricien.
Drogou André (demi), né le 1-6 33 à Brest. Employé de banque.
Jacques Martial (inter), né le 20-8-32 à Saint-Brice-et-Courcelles (Marne). Mécanographe.
Jean-Marie Grégoire (inter), né le 14-3-37 à Saint-Esprit (Martinique). Soudeur.
Kerdraon Henri (arrière), né le 13-7-39 à Châteaulin. Electricien.
Le Borgne Jean (demi et capitaine), né le 28-1-33 à Brest. Employé P. et T.
Le Pape Paul (ailier), né le 1112-35 à Plogastel -Saint-Germain (Finistère). Masseur.
Loaec Jean (demi), né le 6-4 42 à Brest. Employé à l'arsenal.
Lavis Jean-Pierre (gardien), né le 26-9-37 à Brest. Emp1oyé d'assurances.
Marzin Georges (inter), né le 21-5-38 à Brest. Inspecteur à l'ASSEDIC.
Rastol Marc (arrière), né le 112-43 à Morlaix. Etudiant.
Rozan Flavien (gardien), né le 1 9-8-33 à Marne-à-I'Eau (Guadeloupe), Mécanicien auto.
Saleun Jean-Jacques (arrière), né le 3-12-31 à Brest. Professeur d'éducation physique.
Thétot Jean (arrière), né le 272-39 à Brest. Dépanneur radio.
France Football Avril 1963.

Équipe seniors saison 1962 - 1963.

Cadets saison 1962 - 1963.


Les "mousquetaires bleus": Boromus, Riou, Cabon, Guéguen.

Championnat: A.S.B. - Stade: 0 à 0. (18-11)

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Champion de France
Reims;

Coupe de France
Saint-Étienne / F.C.Nancy: Colombes (Yves du Manoir) Arbitre : M. Barberan
(13/05): 1 à 0;

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe

Atletico Madrid;


Coupe de L'U.E.F.A.
Valence;


Coupe d'Europe des clubs
Benfica.;

Coupe Intercontinentale
Santos;

Coupe d'Afrique des nations
Éthiopie / Égypte 4 à 2 (ap);

Coupe du monde

Brésil / Tchécoslovaquie 3 à 2;

Ballon d'or:

Masupost (Dukla de Prague);

Rencontres Internationales
France / Pologne: 1 à 3,
Italie / France: 2 à 1,
Angleterre / France: 1 à 1,
R.F.A. / France: 2 à 2,
France / Hongrie: 2 à 3.



NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Linus Pauling (1901-1994; pacifiste, scientifique États-Unis).
Linus Pauling est le seul prix Nobel de la paix à avoir obtenu deux prix Nobel (chimie en 1954 et paix en 1962). Scientifique, chercheur infatigable, il est à l'origine de nombreuses découvertes qui lui valent le premier prix, celui de chimie. A l'arrivée de l'ère atomique il est convaincu de la nécessité de s'engager en faveur de la paix. En juillet 1955, il est l'un des dix signataires du Manifeste Russel-Einstein.
.
En 1958, avec l'aide de sa femme, fervente opposante à la guerre, il va rédiger un appel contre les tests nucléaires, qui sera signé par plus de 11.000 scientifiques de 49 pays. La même année il publie la première édition de son livre No More War ! (Plus jamais la Guerre !). Homme d'action, ses efforts se portent sur le renforcement du mouvement pacifiste mondial.
C'est pour ces activités qu'il obtiendra le prix Nobel de la paix le 10 octobre 1963 (prix pour 1962), soit le jour de l'application du premier traité de limitation des tests nucléaires entre les U.S.A. et l'U.R.S.S.
www.nobel-paix.ch

Espace
John Glenn, le 20 février à bord de Mercury est le premier américain dans l'espace.

U2
Gary Powers pilote du U2 abattu en 1960 au dessus de l'Union Soviétique est libéré, échangé avec le colonel Rudolph Abel l'espion qui avait établi un réseau à la fin des années 60 à New-York. L'échange est effectué à Berlin sur le pont Glénicke: l'un marche vers l'est, le second vers l'ouest!
... Et ils retrouvent leurs patries respectives.

Missiles à Cuba
Crise des missiles à Cuba : en octobre, l'U.R.S.S. tente d'implanter à Cuba une base de missiles nucléaires. Le site est rapidement découvert par les États-Unis. Le président John. F. Kennedy ordonne un blocus naval autour de l'île et demande le démantèlement de la base et le retour des missiles. La crise se termine le 28 octobre lorsque le secrétaire général du Parti communiste de l'Union Soviétique, Khroutchchev, accepte la proposition de Kennedy contre le retrait des missiles américains de Turquie.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la Vème République. Charles de Gaulle est président de la République.

Paris
Le 8 février, lors de manifestations, il y aura 8 morts
au métro Charonne.

Algérie

Le 18 mars, le général de Gaulle annonce la fin des négociations d'Evian et l'indépendance de l'Algérie. Au mois de mai, l'exode des français d'Algérie s'accélère. De mai à septembre, il y aura environ 800.000 retour en métropole.

De Gaulle
Le 22 août le Général de Gaulle chef de l'état
accompagné de sa femme et de son gendre, échappe par miracle à une fusillade au Petit-Clamart grâce au sang-froid de son chauffeur qui continua sa route malgré les trois pneus crevés de sa DS. Le lieutenant Colonel Bastien-Thiry, commanditaire de l'attentat sera rapidement arrêté.

Tunnel du Mont-Blanc
Le 14 Août, les ouvriers Italiens et Français se rejoignent. Après 12 kilomètres l'écart entre les deux équipes n'est que de 13 centimètres. 21 ouvriers et techniciens trouvèrent la mort lors des travaux.

Concorde
Paris et Londres signent l'accord pour la construction du Concorde.

Référendum
Sur proposition du général de Gaulle, un référendum sur l'élection du président de la République au suffrage universel recueille 62,25 de oui.


Pétanque:
Le mondial de "La Marseillaise" est crée à la demande de Paul Ricard qui voulait une manifestation populaire. Le premier tournoi est un échec.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Ludu da c'holeiñ e dan:
De la cendre pour recouvrir son feu
Il s'agit là de dissimuler son impatience, ses défauts, son intention véritable et aussi, par extension, de rester tranquille, de mettre de l'eau dans son vin, ce dernier geste étant d'une grande rareté dans nos contrées...

"Expressions populaires bretonnes" Éditions COOP BREIZH.

Châteauneuf
L'U.S.Châteauneuf est la première équipe de Bretagne à posséder un éclairage. Le premier match est Châteauneuf - Gournerien Scaër en coupe de l'Ouest (2-2). Les villes de Brest, Quimper, Rennes et Lorient ne disposeront de terrains éclairés que quelques années plus tard.


ET À BREST:

Georges LOMBARD, avocat, député du Finistère est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Brin de scie:
Sciure
L'expression est également employée à Quimper et plus généralement dans une grande partie de la France. On trouve la même formation bretonne: brenn eskenn, "brin de scie". Le mot vient du gaulois brann, brenn, "ordure", "déchet". Un brin est, d'après le dictionnaire universel de Furetière, ce qui tombe du bois coupé. La sciure était autrefois abondamment utilisée pour nettoyer les parquets de bois, particulièrement dans les lieux publics.

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: dim 11-jui-04 18:09 x