Historique: 1950

Précédente : Index : Histoire : Suivante


À l'A.S.B.:
Résultats, Infos
Fin de saison 1949 - 1950:

Coupe de France: L'A.S.B. est battue 2 à 1 devant 10.000 personnes à Ménez-Paul par le Stade Brestois.
Juniors: A.S.B. - S.C.O. Angers 4 à 1 en demi finale du championnat de l'ouest le 15 avril à Rennes. En battant le S.C.O. d'Angers, cet après midi, les juniors de l'A.S.B. se sont qualifiés pour la finale du championnat de l'Ouest. Ce n'est que justice, car les brestois ont dominé leurs adversaires pendant toute la partie...
Ont joué: Cabon, Le Roux, Simon, Moal, Colin, Drogou, Pronost, Kerlouch, Le Borgne, Heurté, Auffret.
Championnat: L'A.S.B. redescend en D.H. Le Stade Rennais est champion.
Classement final du C.F.A. Ouest:

Coupe de l'Ouest:


Coupe de l'Ouest:

A.S.B. - Stade Morlaisien. 3 à 2.


28-02-1950

Informations: Réduction des coûts. Lettre du 04 avril de M.Abaléa, secrétaire général à M.Prédour Philippe (entraîneur des jeunes), le prévenant que le Comité à décidé de ne plus le rémunérer à partir du 1er avril.
Il rajoute à la main au bas de la lettre: "M.Le Goff désirerait te voir demain vers 19 heure pour te régler ce qu'il te doit".

(04-Avril)

Saison 1950 - 1951:
Entraîneurs:
Garabédian est entraîneur des "A".
Mouvements:
Les dirigeants sont optimistes car l'A.S.B. est bien armée pour la prochaine saison. (Paul Abaléa).
Lors d'un point officiel avec J.Rolland du Télégramme Paul Abaléa déclare avoir "... reçu la signature de joueurs de classe... qui compensent très largement les départs... Charlot Colmard et Ménégon ont également adressé leur démission mis j'ignore pour le moment si ils ont opté pour un autre club. Il n'est pas impossible que nous retrouvions ces joueurs la saison prochaine dans les rangs de l'équipe hors championnat... il est évident, poursuit Paul Abaléa, que notre objectif est de retrouver notre place dans le championnat de France amateurs...".

Licenciés:
L'A.S.B est 7ème en L.O.F.A. avec 152 licences. En tête le F.C.Lorientais: 189.

Équipe seniors "A" saison 1950 - 1951.

Juniors saison 1950 - 1951.
Seniors "B":
Debout G > D: x, A.Le Vergos, x, x, R.Coquet, Alido Ménegon, R.Coz, Hascoet, J.Tartu;
Accroupis: A.Lauga, M.Kervévan, x, C.Colemard, x.
Création d'une école de football:
Toujours de Paul Abaléa: "Garabédian a étudié le projet de la création d'une école de football qui serait ouverte aux enfants de 10 à 13 ans. Ce projet sera examiné début août à l'occasion de l'assemblée générale..."
Télégramme du 26 juillet 1950.
Coupe de France. A.S.B. - Stade: Le nouveau club Brestois sous la direction de Francis Chopin, vient d'être créé. Il rencontre pour la première fois le "Grand" de Garabédian à Ménez-Paul... et le "petit" remonta chez lui avec la victoire grace à un but de Chopin de 40 mètres.

A.S.B. - Stade: Victoire du stade par 2 à 1.


ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Coupe de France
Stade de Reims / R.C.Paris: Colombes (Yves du Manoir)
(14/05): 2 à 0;

Coupe du monde
Uruguay / Brésil 2 à 1.

Rencontres Internationales
France / Yougoslavie: 2 à 3,
France / Écosse: 0 à 1,
Belgique / France: 4 à 1,
France / Belgique: 3 à 3,
France / Pays-Bas: 5 à 2.

Alpinisme:
Maurice Herzog et Pierre Lachenal atteignent le sommet de l'Annapurna à 8.078 mètres le 3 juin vers 14 heures. C'est le premier sommet de plus de 8.000 mètres vaincu dans la chaîne de l'Himalaya. Maurice Herzog qui a perdu ses gants a les mains gelées. La descente avec Lionel Terray et Gaston Rebuffat est un vrai calvaire pour lui.

NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Ralph Bunche (1904-1971; diplomatie; États-Unis).
Petit fils d'esclave, R. Bunche est le premier noir américain à obtenir le prix Nobel de la paix. Après un cursus universitaire très étoffé et brillant, il entre en 1946 dans les services de l'O.N.U.. Pendant six mois il va être le collaborateur du comte Bernadotte en Palestine et lui succédera à sa mort. C'est lui qui est l'artisan de l'accord final entre Palestiniens et Israéliens, ce qui lui vaudra une multitude de distinctions nationales et internationales. Il refuse le poste de secrétaire d'État que lui propose le président H. Truman et il va enquêter dans le sud de son pays sur les conditions d'existence des noirs. Ce travail, qu'il fait par conviction puisque toute sa carrière et son existence sont marquées par la ségrégation, lui vaudra de nombreux déboires, il manquera à deux reprises de se faire lyncher

www.nobel-paix.ch

Corée
Début de la guerre de Corée le 25 juin. Le 23 août, un bataillon français part combattre aux côté des américains.

Exploration de l'espace
Le 19 juillet premier lancement depuis la base de Cap Canaveral d'une fusée de l'U.S.Army baptisée "Bumper" qui atteindra 16.000 mètres d'altitude. Cette fusée n'est en fait qu'un V2 modifié (Le Docteur Allemand Wernher von Braun, le père des V2, ayant rejoint les États Unis après la guerre). C'est le début de l'histoire de Cap Canaveral.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la IVème République. Vincent Auriol est président de la République.

S.M.I.G.
Le 2 février création du Salaire Minimum Garanti.

Indochine
Arrivée de matériel militaire américain destiné aux français le 13 avril. En octobre, les français perdent plus de 3.000 hommes face au Viêt-minh. De Lattre est nommé haut-commissaire et commandant en chef en Indochine le 6 décembre. Il arrive à Hanoi le 17 décembre.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Les embrassades et les baisers étaient encore plus rares que les poignées de main. En règle générale, dans les familles, seuls les enfants y avaient droit de temps en temps. J'ai des amis qui n'ont embrassé leur père que sur son lit de mort. Les vieilles gens, quand ils se revoyaient après un long temps, se prenaient par les épaules et se touchaient joue à joue, d'une façon presque religieuse, une seule fois. Quand au triple baiser, dit aujourd'hui "à la bretonne", j'ai entendu dire, de plusieurs côtés, qu'on le donnait au nom de la Trinité. C'est fort possible. Il faut ajouter que ces comportements dépendaient des rapports entre les membres de la famille. Certains embrassaient leur mère, par exemple, mais n'auraient jamais osé toucher le chef de ménage, leur propre père.

"Savoir-vivre en Bretagne" Édition d'art JOS Le Doaré

ET À BREST:

Alfred Pierre Marie CHUPIN, négociant industriel, député du Finistère est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Saveté:
Sali, défraîchi
Ce terme est présent dans le Dictionnaire universel de Furetière avec cette explication: "saveter: travailler à un ouvrage mal proprement et grossièrement, le salir, le gaster". Cette ouvrière a saveté mon linge, l'a sali, l'a cousu mal proprement. Le mot est du français du grand Ouest, il s'utilise pour un habit qui n'est plus de première fraîcheur, voire dont la trame est apparente.

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Création du Stade Brestois
Par la fusion des cinq patronages : L'Armoricaine. La Flamme, l'Avenir, Les Jeunes de St-Marc et la Milice St-Michel.
Le nouveau club entreprend la rénovation du Stade de l'Armoricaine, situé sur la route Quimper. Ce stade, bouleversé par les bombardements avait été transformé en dépôt de ferrailles et de munitions de toutes sortes. Seuls des Brestois, ceux-là ,même qui ont fait surgir des ruines, en cinq ans, l'une des villes les plus modernes de France pouvaient oser entreprendre un pareil labeur et en venir à bout.

Le Stade de l'Armoricaine sera doté d'une vaste tribune de béton longue de 80 mètres et de gradins dont on est en train de prolonger la portée. De plus des travaux de terrassement seront entrepris en pleine ville sur les terrains de l'Avenir St Michel en vue de la construction d'une vaste salle omnisports servant à l'élaboration, par le simple transfert de matériaux, de deux terre-pleins qui seront cimentés par la suite.


Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: lun 19-jui-04 19:14 x