Historique: 1940

Précédente : Index : Histoire : Suivante
L'A.S.brestoise et ses jeunes héros de la résistance.

Ligue de l'Ouest
Le championnat n'est pas disputé;

À l'A.S.B.:
Résultats, Infos

Les juniors en 1940. Huit d'entre eux partirons rejoindre De Gaule en Angleterre.


ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Coupe de France
R.C.Paris / O.Marseille 2 à 1. Colombes (Yves du Manoir) Arbitre : M. Delassalle Charles (
05/05).

NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Pas d'attribution.

Hitler
Après son attaque éclaire et victorieuse à l'ouest le 10 juin sur la Belgique, le Luxembourg et la France, Le 24 juin Hitler peut aller discrètement à Paris pour assouvir un de ses vieux rêves, comme il l'avouera à un de ses proches. Il pourra y observer Paris du haut de Montmartre, l'Arc de Triomphe, les Invalides le tombeau de Napoléon...
Londres
A partir du 30 septembre Londres sera bombardée. Des bombes incendiaires seront lâchées, chaque nuit, sur l'agglomération Londonienne. Chaque nuit les londoniens descendront dans les abris et dans le métro. Londres reste en cette période le seul point de résistance à Hitler avec comme chef Churchill le "vieux lion" et comme exemple la Reine qui refusera de quitter Londres pendant toute cette période de bombardements. De nombreux gouvernements en exil à Londres proposent leurs volontaires pour combattre. Ceux-ci arriveront par millier pour soutenir l'Angleterre que ce soit d'Europe occupée ou des dominions: Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, des colonies: Inde, Kenya, Nigeria. Ils reçoivent aussi une aide matérielle des États-Unis.
Marine
Juillet: Attaque de navires français par les anglais à Mers-el-Kébir.
Technologie
Le Radar (Radio Détection and Randing ou détection et télémétrie par radio) est utilisé pour la première fois. Il permet de détecter et de positionner les escadrilles allemandes dès leur arrivée au-dessus de la Manche ou de la Mer du Nord.
Avril: Attaque des russes en Finlande et Pays Baltes, des allemands au Danemark et Norvège . Mai: Churchill succède à Chamberlain. Offensive allemande à l'ouest: Pays-Bas, Luxembourg Belgique, France: les panzers de Guderian traversent la Meuse à Sedan. L'armée du nord prisonnière à Dunkerque embarque pour l'Angleterre. Débarquement franco-britannique à Narvik. Weygand remplace Gamelin à la tête des armées. Juin: L'Italie déclare la guerre à la France. Le gouvernement replié à Bordeaux confie les pouvoirs à Pétain. Armistice signé à Rethondes. Début de la toile d'araignée des résistants: musée des Droits de l'Homme, les Amis d'Alain Fournier...le Mouvement de Libération National d'H. Frenay en zone libre. Juill: Attaque de navires français par les anglais à Mers el-Kébir. Pétain met fin à la III° République et installe le nouveau gouvernement à Vichy. De Gaule représente la France Libre à Londres. Août: Ralliement de L'A.E.F. à la France Libre Sept: Echec naval de la France Libre devant Dakar. Pacte entre L'Allemagne, le Japon et l'Italie. Oct: Vichy collabore avec les Allemands. La Wehrmacht attaque la Roumanie et les Italiens la Grèce. Nov: Hongrie et Roumanie se joignent à l'Allemagne, Italie, Japon. Dec: Fixation des plans de l'opération "Barbarossa" contre l'URSS.

EN FRANCE:

Nous sommes sous la IIIème République. Alex Lebrun est président de la République. Fin de la troisième République le 10 juillet. Début du régime de Vichy dirigé par le Maréchal Pétain.

Communistes
Le 20 janvier vote de la déchéance des députés communistes.

Mai-Juin
Le 10 mai, à quatre heures et demie du matin, les français sont reveillés par des vagues successives d'avions volant en raz mottes. Les allemands attaquent à l'ouest. Nos généraux et gouvernants sont confiants. Notre ligne maginot mise en place par nos généraux est là pour arrêter les allemands..... Le 13 les panzers franchissent la Meuse. 15, capitulation de la Hollande. 20, les allemands allemands atteignent la mer et Abbeville. 25, de Gaulle est promu général de brigade, 28 capitulation de la Belgique, du 28 au 4 juin rembarquement de 350.000 hommes à Dunkerque (220.000 Anglais et 130.000 Français), 9 Rommel arrive sur la Seine, 11 l'Italie déclare la guerre à la France, 14 les allemands sont à Paris, 18 Appel du général de Gaulle à la B.B.C., 22 signature de l'armistice à Rethondes, 25 arrêt des hostilités.
Le gouvernement replié à Bordeaux confie les pouvoirs à Pétain.

Armistice
L'armistice est signé à Rethondes le 22 juin, près de Compiègne dans le wagon ou les allemands avaient signé l'arrêt des combats en 1918.

De Gaulle
Le Général de Gaulle entouré d'une poignée de fidèle qui est parti de Bordeaux pour Londres le 17 juin lance un appel le 18 sur les ondes de la radio anglaise la B.B.C. "Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas".Les français n'étaient pas habitués à écouter la radio anglaise à cette époque. Le message sera très peu écouté.

Général de Gaulle: A tous les Français.
"La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre.
Des gouvernants de rencontre on pu capituler, cédant à la panique, oubliant l'honneur, livrant le pays à la servitude. Cependant rien n'est perdu.
Rien n'est perdu, parce que cette guerre est une guerre mondiale. Dans l'univers libre, des forces immenses n'ont pas encore donné. Un jour, ces forces écraseront l'ennemi. Il faut que la France, ce jour la soit présente à la victoire. Alors elle retrouvera sa liberté, sa grandeur. Tel est mon but, mon seul but!
Voilà pourquoi je convie tous les français, ou qu'ils se trouvent, à s'unir à moi dans l'action, dans le sacrifice et dans l'espérance.
Notre patrie est en péril de mort. Luttons tous pour la sauver.
Vive la France!
"
Général de Gaulle
18 juin 1940

Pétain
Le 20 juillet à Montoir, rencontre Hitler-Pétain. L'ancien héros de Verdun serre la main de l'ancien caporal allemand. Une partie de la France s'engage dans la collaboration.

Journal clandestin
1er décembre parution du premier journal clandestin en zone occupée "Libération-Nord".

Écoles
La prière est de nouveau obligatoire à l'école publique.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Dans notre milieu, quiconque se promenait les cheveux au vent était taxé de dismegans (individu méprisable), à moins qu'il ne fût devenu un intellectuel fieffé c'est-à-dire sorti de la confrérie. Mais il fallait être au moins bachelier. C'était encore plus déplaisant quand il avait une tête de buis (chauve). Terminons en disant que la pire honte, au retour de quelque noce trop bénie, était de perdre son chapeau. Et un vieux texte breton nous fait sentir l'humiliation du Christ à peu prés comme ceci: "Le voilà qui monte sur la Montagne du Calvaire, couvert de crachats, sans chapeau..." Quelle abomination!

"Savoir-vivre en Bretagne" Édition d'art JOS Le Doaré

Train
En juillet, au début de l'Occupation, voitures et camions étant devenus rares sur les routes, l'ingénieur principal de la Marine, Fayolle, sur un rapport de M. Pouliquen, ingénieur des Ponts et Chaussées, lance l'idée de remettre le réseau régional de chemin de fer en état.


ET À BREST:

Victor LE GORGEU, est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef"
Pointer la journée:
Déféquer
Premier acte quand on arrive au travail... Faire suer le monstre uriner Dans le même ordre d'idée et avec la même exagération flatteuse que "faire pleurer le colosse".

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

De Gaulle
Le 15 juin De Gaulle quitte Brest à bord du contre torpilleur Milan.

Guerre

Le 2 juin, le paquebot Pasteur, le Bertin et le Dunkerque, charge de l'or de la banque de France à destination d'Halifax.
Le 18 juin les derniers bateaux quittent le port, le 19, les allemands arrivent.
Les bombardements anglais commencèrent en août. Ils s'intensifièrent lorsque l'Allemagne envoya à Brest les plus grandes unités de sa marine à Brest: le Hipper, le Gneisenau, le Scharnhorst, le Prinz Eugen.


Précédente : Index : Histoire : Suivant
Mise à jour: dim 26-sep-04 20:54 x