Historique: 1914

Précédente : Index : Histoire : Suivante


Championnat de Bretagne.

Championnat de Division d'Honneur:
Champion, l'U.S.Servannaise.
Championnat de Basse-Bretagne: Champion, l
e Stade Quimpérois.


Association Sportive Lambézelléenne (future A.S.B.).
Résultats, Infos.
A.S.L.: Jouaient alors en équipe "A" les joueurs suivants:
Goal: Cloarec. Électricien à l'arsenal, vieux joueur. Il joua successivement à la J.S.B., puis au Stade.Q. Jeu sobre mais efficace, connaissant toutes les roueries de son métier; dégage très bien du poing.
Arrière gauche: Le Mat. Quartier maître fourrier, petit et trapu. Véritable type du Bas Breton; ne craint pas les charges, a un dégagement formidable.
Arrière droit: Boulch. Soldat au 2ème colonial. Aussi adroit sur l'homme que sur la balle: fournit des parties merveilleuses quand il veut s'en donner la peine. Se porte trop souvent à l'attaque.
Demi-gauche: H.Bolch. Soldat au 19ème d'infanterie. Joueur ardent et vite, au shoot puissant, combinant bien avec son aile.
Demi-centre: Adelus (cap). Ingénieur civil. Ex-joueur du P.U.C. Beau gaillard aux combinaisons multiples et sachant bien servir sa ligne d'avants. Abuse un peu des shoots à distance.
Demi-droit: Kerdraon, caporal au 19ème. Est étonnant à tous points de vue: constamment sur la balle, il a une façon toute spéciale pour arrêter l'adversaire et en même temps passer la balle à son coéquipier.
Extrême-gauche: A.Billaudeau. Étudiant. Joueur fougueux à qui le manque d'entraînement n'a pas permis de montrer son savoir faire. Possède un shoot dangereux et à la spécialité des changements d'aile.
Inter-gauche: Euzen. Étudiant. Fin joueur très à craindre dans les buts, ou il se sert instinctivement des deux pieds. Très bon combineur.
Centre-avant: L.Omnes. Soldat au 19ème d'infanterie. Ex-équipier premier du Red-Star de Paris. Très vite, dribblant bien et shootant dur. Est malheureusement un peu personnel. Joue en force.
Inter-droit: Max Bühler, mécanicien dentiste. Ex-équipier premier de la Chaud-de-Fonds, champion de Suisse. Joueur calme et raisonné, sachant profiter à propos des fautes des adversaires. A le shoot sec et fin.
Extrême-droite: Le Moal. Chaudronnier à l'arsenal. Peut jouer à toutes les places ou il excelle. Suffisamment vite et a des centres dangereux. Est meilleur sur la balle que sur l'homme.
Font aussi partie de l'A.S.L.: Corre, Paul Perchirin, Bourvon, Charassier, Inizan, Le Moign, Morel, Dutal, Y.André, Jules, G.Omnes, A.Bloch, Cloarec, Creff, Collin...
La Dépêche du 21-02.

A.S.L. - C.S. Rennais.
A.S.L. gagne par 4 à 0. (Le 9-02)
A.S.L. - Queen-Mary.

... aujourd'hui, il ne serait question d'une victoire pour l'équipe préférée du tout-Brest sportif. Le team anglais lui étant supérieur de plusieurs classes. Aussi se bornera-t-elle à défendre chèrement ses chances...
La partie aura lieu par n'importe quel temps... M.Gibbs 1er maître, arbitre officiel de la marine anglaise, sifflera le coup d'envoi à 2 h. 45. Prix d'entrée 0 fr. 50 avec réduction de moitié pour les dames, scolaires et militaires non gradés. Le service des tramways sera doublé et un service spécial fonctionnera à partir d'une heure, de la place des portes de Lambézellec...
En raison de l'importance du match, la pelouse sera interdite au public. (Le 15-02).

A.S.L. - Étoile d'Arvor.

Match amical entre l'A.S.L.(2) et l'Étoile d'Arvor (Collège de Lesneven) sur le terrain du Folgoët (7 à 0). "... malgré les beaux efforts, les équipiers de l'A.S.L., dont le jeu plaisant et courtois fut très apprécié, ne parvenaient pas à marquer... Composition de l'Étoile: Richard, Jèzéquel, H & J Inizan, Le Jollec, Menut, Le Saint, Kerguelen, Blons, Morvan (cap), Larsonneur"
(15-03).
A.S.L. - 19ème d'infan
terie en finale de la coupe du Lèon.
... véritable régal sportif... si l'A.S.L. à la science, le 19ème est très en souffle et bénéficiera en plus de deux buts d'avance conformément au règlement de la coupe. Le match aura lieu à n'importe quel temps.
L'U.S. remporte la coupe. Devant un public parsemé, cette partie fut très dure et peu plaisante... le vent soufflait en tempête...
Victoire sur le terrain de l'A.S.L. 1 à 0 mais le
19ème avait deux buts de handicape. (8-03)
Camaret.
Camaret Football club bat le Stade Camarétois par 3 à 1. (Le 18-04).
Championnat de Bretagne.
Classement de la première ligue au mois de Janvier:
Stade Rennais 18 points, U.S.Servannaise 17, C.S.Rennais 14, Stade Briochin 13, Stade Lavallois 13, Véloce Vannetais 9. (Le 9-01).
Championnat de France.
Atlantique contre Basse-Bretagne
Le 19-1. Stade quimpérois - Club Olympique Choletais. Victoire de Quimper.
Bretagne - Paris.
Le 2 mars, à Paris, l'U.S.Servannaise bat l'A.S.Française, champion de Paris, par 1 à 0.
Le 22 mars, en demi-finale du championnat de France, à Paris, l'Olympique Lillois champion du nord, bat l'U.S.Servannaise par 8 à 1 devant 4.000 personnes.

La Dépêche du 23-03.

Réunion des dirigeants de l'A.S.L.
MM. les membres actifs et honoraires de l'A.S.L. sont priés d'assister à la réunion générale extraordinaire qui aura lieu demain mercredi 8 courant, à 8 h. 30 du soir, dans une des salles de la mairie de Brest.
En raison de l'extrême importance de cette réunion, dont l'ordre du jour comporte des questions capitales comme: le changement de titre éventuel de la société, nomination d'un nouveau comité, location d'un nouveau terrain... etc. Le comité de l'A.S.L. compte sur la présence de tous les sociétaires pour donner à cette réunion toute l'ampleur désirable.

La Dépêche du 07-04.

A.S.B. (Première annonce officielle au nom du club).
En vue de la course de 10 km à l'américaine qui aura lieu le 10 mai, au vélodrome de Kérabécam... la licence 1914-1915 sera exigée au départ. A cet effet, les coureurs du club qui désirent prendre part à cette épreuve sont priés de se présenter demain soir, entre cinq et six heures à la commission d'athlétisme, chez M.Gironde...

La Dépêche du 03-05.

L'Association Sportive Lambézelléenne change son titre. (Annonce officielle de la création de l'A.S.B.).
Au cours de la dernière réunion générale, l'Association Sportive Lambézelléenne a changé son titre. L'excellent club, s'appellera Association Sportive Brestoise. (A.S.B.).
L'ancien comité étant arrivé au terme de son mandat, un nouveau bureau a été nommé.
Il est composé comme suit: président d'honneur, M.Le docteur Mignard; président M.x...; vice-présidents, MM.Godoc, président par intérim; G.Rolland, G.Pouliquen; secrétaire général, M.Th.Le Treusse; secrétaire adjoint, M.Morvannou; membres de commission sportives, MM.Adelus, Gironde, Offret, R.Gap, E.Colin, Guilec et Louvet.
La composition de ce comité ne contient que des sportsmen très compétents, ayant tous fait leurs preuves. C'est le plus sûr garant de la bonne marche de cette intéressante association.
Depuis son élection, le bureau s'est réuni déjà plusieurs fois et a envisagé, de sérieuse façon, le fonctionnement du club sur de nouvelles bases. Les sports athlétiques ont retenu l'attention des dirigeants de l'A.S.B. Une équipe chargée de représenter la société aux championnats d'athlétisme et de course à pied qui auront prochainement lieu à Quimper, sera bientôt désignée. Ces équipes vont subir un entraînement intensif et rationnel, et, à cet effet, le comité a obtenu du sympathique président du V.C.B. que les coureurs à pied puissent s'entraîner sur la piste centrale du vélodrome de Kérabécam.
Bien entraînés, les athlètes de l'A.S.B. feront leur possible pour conserver au club le challenge Kerhuel, qu'il possède déjà depuis un an.
La prochaine saison de football-association a également été examinée. Le comité mettra sur pied deux équipes qui seront constituées de joueurs sérieux et bien disciplinés qui auront, la saison prochaine, pour mission, non seulement de disputer les championnats de Basse Bretagne (
1ère série), mais aussi de se mesurer avec les meilleurs team régionaux et plusieurs équipes en renom que le comité compte faire venir à Brest.
Des pourparler sont actuellement engagés pour la location d'un terrain à proximité de la ville. Le comité a le plus grand désir de réussir dans ses démarches, afin de donner au club un stade bien disposé et bien aménagé, ou le public brestois pourra venir en foule assister à de beaux et intéressants matchs de football. En un mot, le comité de l'A.S.B., plein de bonne volonté et dans le seul but de la diffusion des sports, fera tous ses efforts pour mener à bien la tâche que les sociétaires lui ont confiée. Tous ces projets, toutes ses améliorations tous ces déplacements de bonnes équipes, demandent un effort financier assez considérable, aussi les dirigeants de l'A.S.B. font-ils un pressant appel aux brestois s'intéressant aux sports, afin qu'ils viennent aider le club favori de notre ville en s'inscrivant en qualité de membre honoraires. Ils seront certainement nombreux et, dès maintenant, les membres du comité de l'A.S.B. les en remercient bien sincèrement.
Le secrétaire général: Th. Le Treusse.

La Dépêche du 05-05.

A.S.B.
Le comité informe les sociétaires désignés pour prendre part aux championnats d'athlétisme qu'ils trouveront au terrain de Kerabecam tout le matériel nécessaire... Les sociétaires entreront au vélodrome sur la présentation de leur carte.

La Dépêche du 13-05.

Réunion générale.
La réunion générale du club a eu lieu jeudi soir, à la mairie de Brest, sous la présidence de M.Paul Godoc, assisté de MM. Pouliquen, Stéphan, Le Coat, Morvan et Le Treusse, membres du comité.
Le secrétaire donne lecture des procès verbaux qui ont été adoptés. Le trésorier expose en détail la situation financière qui a été approuvée.
Le président prend ensuite la parole pour féliciter les sociétaires d'être venus si nombreux. Il fait un rapide exposé de la réorganisation du club et se montre très heureux d'avoir vu un grand nombre de membres honoraires venir apporter leur encouragement au comité.
"Notre société, dit-il, quoique n'étant pas le club le plus éclectique de la région, fera tous ses efforts pour la diffusion de tous les sports à Brest, et les sociétaires qui voudront faire preuve de bonne volonté en s'entraînant régulièrement, trouveront toujours le comité prêt à les favoriser sous tous les rapports"
Le président dit ensuite que le club va être doté d'un superbe terrain de sport au Petit-Paris. Les travaux vont être entrepris sans retard pour permettre de commencer l'entraînement du football-association dès l'ouverture de la saison. M.Godoc fait un appel pressant aux sociétaires, afin que la plus grande camaraderie ne cesse de régner dans le club, et cela pour son bon renom.
Il termine en remerciant MM.Adelus, Lecoq et Billaudeau, membres du club qui ont pris part au championnat de tennis de Basse Bretagne et qui se sont révélés fins joueurs de tennis de Basse-Bretagne en enlevant brillamment les premières places.
Après le règlement de plusieurs questions d'ordre intérieur et l'admission de plusieurs nouveaux sociétaires, la séance est levée à dix heures...

La Dépêche du xx-07.

l'A.S.B.
L
'A.S.B. joue au "Petit Paris", terrain Dériverieux, (Ancien emplacement de Citroën place de Strasbourg), l'Armoricaine (futur stade du Stade Brestois) jouant en face c'est à dire à l'emplacement de l'actuel lycée St.Marc.
Réunion régionale du Comité de la Football-Association.
... La commission reprend la proposition qu'avait émise son aînée au sujet de la pénurie des arbitres dans le comité de Basse Bretagne. Pour éviter les incidents que soulève dans les championnats et les coupes la non présence d'un arbitre officiel, la commission émet le vœux que tous les clubs présentent une ou plusieurs personnes à l'examen... La commission engage les clubs de première et deuxième série à faire homologuer leur terrain. En plus elle leur demande de tracer toutes les lignes pour les rencontres officielles sous peine d'amendes...

La Dépêche du 28-06.

Stade Q.
Entraînement sérieux pour les jeunes qui veulent pratiquer le football association au terrain du Valy-Hir. (Le 24-10).


ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football.
Disparition de l'Amateur Football Association.
Rencontres Internationales.

France / Belgique: 4 à 3,
Luxembourg / France: 5 à 4,
France / Suisse: 2 à 1,
Italie / France: 2 à 0,
Hongrie / France: 5 à 1.

Athlétisme.
On demande des professeurs d'éducation physique. Le Collège d'athlètes... désire engager de nouveaux instructeurs... (il est nécessaire) si l'on veut avoir quelques chances d'être agrée, de posséder déjà une certaine expérience de l'enseignement gymnastique. De sérieuses aptitudes pédagogiques, reposant sur une solide instruction primaire, sont requises aux candidats... Les émoluments sont de 3.000 francs, chiffre qui n'est pas à négliger...

Dépêche du 23-06.

Jean Bouin est frappé face à l'ennemi.
Mort de Jean Bouin... Les Allemands occupaient un bois d'où ils nous canardaient et faisaient pleuvoir des obus sur nos têtes... un obus éclata à quelques mètres au dessus de notre tranchée. Bouin fut tué alors qu'il rechargeait son arme. Il eut encore le temps de me dire: "vive la France! Vengez moi!".
Signé caporal Palmaro 163ème d'infanterie, 13ème compagnie.

Dépêche du 07-10.

Boxe.
Carpentier bat Mitchell en 95 secondes (15-04).
"Championnat du monde de la race blanche"(!)
Carpentier vainqueur. Londres.
Le match Carpentier-Gunboat Smith, qui s'est déroulé ce soir... avait suscité... dans tous les milieux sportifs des continents, un élan de curiosité... (Smith) la véritable merveille du pugilisme yankee, avec le jeune français Carpentier, considéré comme le boxeur le plus scientifique du monde, était considéré comme le véritable championnat du monde de la race blanche... (17-07).

Rugby.
A Swansea, Pays de Galle bat la France par 21 à 0. (3-03),
A Colombes: Devant 25.000 personnes, l'Angleterre écrase la France par 39 points à 13. (14-04).

Championnat de France.
Demi finale.
Perpignan bat le Stade Toulousain 6 à 0.
Finale.
Perpignan bat le Stadoceste Tarbais: 8 à 7.
...Perpignan redouble d'activité. Il ne reste que quelques instants à jouer, mais les Catalans les mettent à leur profit, car sur une mêlée, après une ouverture de Giral, Courrège marque un essai vigoureusement applaudi. De la réussite ou non du but va dépendre pour Perpignan la victoire ou la défaite. Aussi, un silence impressionnant règne-t-il parmi cette multitude assemblée pendant que, soigneusement, un Perpignanais place le ballon pour Giral. Un tonnerre d'acclamations, auxquelles se mêlent les hourras d'enthousiasme des Catalans présents éclate bientôt, car le joueur Perpignanais vient de réussir à faire passer le ballon entre les poteaux...

Dépêche du 04-05.

Cyclisme.
Le Belge Deman gagne (591 km en 21 h 14' 39" 4/5) Bordeaux - Paris devant son compatriote Marcel Buysse. (Le 18-05).
... Et guerre.
Wolbert est Français. Nombreux ont été les premiers jours de la mobilisation, les commerçants et industriels dont le nom à consonance étrangère fut une cause de doute de la part du public sur leur véritable nationalité.
C'est ainsi que les bruits les plus fâcheux ont été répandus sur notre ami, M.Wolbert le fabricant de pneumatiques de Vailly-sur-Aisne. Il est inutile d'insister sur l'origine tendancieuse de telles fausses nouvelles.
Rappelons simplement que M.Wolbert est né près de Saint-Étienne, qu'il habite à Vic-sur-Cère. Le fils aîné de M.Wolbert est artilleur à Saint-Mihiel; son gendre et ses deux frères sont soldats français... tout le personnel dirigeant de Wolbert, plutôt jeune, est entièrement sous le drapeau français.
S'il est une marque de pneumatiques bien française, c'est donc bien la marque Wolbert...

Dépêche du xx-08.

NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: Pas d'attribution.

Sardines.

Les fabricants français gagnent leur procès... jugement du tribunal de Bow Street (Londres) dans le procès qu'avait intenté à un importateur anglais qui vendait des sprats norvégiens étiquetés "sardines", le syndicat national des fabricants français de conserves de sardines et autres poissons... pour avoir appliqué une fausse appellation commerciale, en l'espèce "sardines", à un poisson conservé à l'huile.
(Ndlr: Même sans O.M.C. dans ce temps on faisait respecter les appellations que nous appelons contrôlées de nos jours)

La Dépêche du 30-03.

Dix huit jours sur une île déserte.
On vient de sauver quatre pêcheurs qui avaient été bloqués par la tempête durant dis-huit jours sur l'île de Roaninish, au large de Donegal, au nord ouest de l'Irlande. Plusieurs tentatives par des bateaux de sauvetage au cours de la semaine dernière avaient échoué. Finalement on avait réussi à leur faire parvenir un baril de provisions. Les hommes sauvés étaient à bout de force. Leurs provisions étaient épuisées. L'île de Roaninish est inhabitée.

La Dépêche du 08-02.

Assassinat.
Grahovo Principe, membre de la société secrète "La main noire", qui entendait balayer les Habsbourg et unir les slaves du sud autour d'une nation fédérale, assassina avec son camarade Gabrinovic, l'Archiduc François Ferdinand de Habsbourg héritier de trône austro-hongrois et sa femme la duchesse Sophie le 28 juin.
Condamné à 20 ans de forteresse, Principe mourut en prison.
Russie.
Augmentation importante des effectifs russes. L'armée du Tzar est prête à tous points de vue... (déclaration du Ministre de la guerre)

La Dépêche du 13-03

Guerre.
24 juillet Autriche - Serbie: Un ultimatum Autrichien.
26 juillet Autriche - Serbie: Les relations diplomatiques sont rompues. La guerre n'est pas déclarée. Mobilisation en Serbie.
27 juillet Coups de fusils sur le Danube. Les diplomates se concertent.
28 juillet l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.
30 juillet l'Autriche n'accepte pas le médiation de l'Angleterre. La France attend l'arme au pied. 15 corps d'armée russes (700.000 hommes) sont rassemblés sur la frontière autrichienne.
1er août 1914 l'Allemagne déclare la guerre à la Russie. Mobilisation en France.
3 août 1914 l'Allemagne déclare la guerre à la France.
4 août la Grande-Bretagne déclare la guerre à l'Allemagne. France, Russie, Angleterre, Belgique, Hollande et Serbie d'un côté; Allemagne et Autriche de l'autre.
Allemagne.
L'armée allemande était l'armée la mieux préparée et équipée en Europe.
Les stratèges étaient convaincus que la France en cas de conflit ne résisterai pas plus de six semaines. Ensuite l'armée pourrait être transférée sur le front de l'est. Cependant le plan de Schlieffen repris par Moltke (Alfred von Schliffen chef du grand-état major en 1906) se heurta à la résistance française sur la Marne et, l'Allemagne fut obligée de mener une guerre différente de celle prévue. L'échec du plan Moltke (Schiffen) lui valut d'être disgracié.
Belgique.
La Belgique pourtant neutre depuis 1831 fut envahie en moins de trois semaines suite à l'ultimatum allemand du 2 août. Les troupes Belges commandées par le roi des belges Albert 1er furent repoussées vers le nord ouest.
Les allemands rencontrèrent une résistance inattendue et terrorisèrent les territoires occupés. Le massacre de Dinan (en Belgique) fit 612 victimes (dont des femmes et des enfants) abattues sur une place de la ville.
La ville d'Anvers tomba aux mains des allemands le 9 octobre malgré les renforts de trois brigades de la Royale Navy envoyées par le premier lord de l'amirauté Winston Churchill.
Suite à ses positions courageuses pendant la guerre, Albert premier fut surnommé le Roi-chevallier.
Angleterre.
L'armée britannique est composée de moins de 250.000 hommes. Le ministre de la guerre Herbert Kitchener prévoyait un conflit qui allait s'internationaliser et il relança le recrutement. A partir de Septembre, 33.000 hommes s'engageaient chaque jour dans l'armée.
Russie.
Le 31 août, lors de la bataille de Tannenberg en Prusse Orientale ou la huitième armée allemande commandée par Hidenburg fut victorieuse de la seconde armée russe, la Russie perdit 250.000 hommes dont 92.000 furent faits prisonniers.
A l'origine de cette défaite: la désorganisation et le manque de communication entre les différents commandements de l'armée Russe. Le moral des jeunes troupes russes était alors au plus bas.
Noël.
A l'approche de Noël des soldats des armées britanniques et allemandes lors de la "trêve de Noël" tentèrent un rapprochement sur le front occidental des Flandres. Une étrange camaraderie s'établit entre les combattants: échange de nourriture, de vœux.
Le jour de Noël il y eut même des échanges de poignées de main et de cigarettes. Cela dura plusieurs jours dans certains endroits avant que les généraux ordonnent que les soldats reprennent leur position dans les tranchées. Cela ne se reproduit plus jamais durant le conflit.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la IIIème République. Raymond Poincaré est président de la République.

La Joconde.
Depuis ce matin le public a revu la Joconde... 4.000 visiteurs ont défilé entre les barrières.
Depuis hier soir, œuvre était revenue à cette place obscure, mal éclairée par un jour trouble, qu'elle occupait avant son aventure.

La Dépêche du 01-01

La rentrée des Chambres.
Un prêtre, l'abbé Lemire, est élu, par les républicains vice-président de la Chambre.

La Dépêche du 15-01

La Seine.
La Seine charrie des glaçons...

La Dépêche du 24-01

Aviation: De plus en plus fort!
L'aviateur Maurice Gaillaux a réussi cet après midi, à Châteaufort, un exploit remarquable... Il a volé sur le dos et a effectué la boucle à l'envers. Exercice inédit et particulièrement difficile.

La Dépêche du 05-01

La mode.
L'Amérique du Sud nous ayant gratifiés du tango, L'Amérique du Nord n'a pas voulu être en reste d'excentricités. Elle nous a initiés au charme des perruques de couleur. Il ne s'agit pas encore de perruques pour les têtes féminines, perruques bleues, oranges, vert-pomme, violettes, rouge vif.
Toute les couleurs crues étaient représentées dans le concours qui vient d'avoir lieu à la suite d'un bal.
On espère encore que cette sotte bizarrerie, ne se propagera point au delà d'un certain monde, mais il ne faudrait pas s'y fier. Nous avons vu en fait de modes féminines, tant de choses invraisemblables, que nous avons perdu la faculté de nous étonner.
Aussi accueillons nous sans surprise la nouvelle toquade des élégantes qui cessent de porter des bas: "Plus de bas! plus de chaussettes". Telle est leur devise. Et elles choisissent la saison d'hiver pour se découvrir entièrement la jambe!...

La Dépêche du 07-02.

La mode toujours.
Les toilettes féminines sont, cette année, d'une laideur exceptionnelle. Les chapeaux surchargés de plumes démesurées et plantées d'une façon cocasse, semblent avoir été dessinés dans une maison de fous. Même incohérence dans la forme des robes et des manteaux.
Les femmes, en général, acceptent docilement, sans contrôle, ces monstruosités au nom de l'élégance et surtout en s'abritant derrière cet argument sans réplique: "c'est la mode!".
On leur dirait que la mode exige qu'une femme élégante soit habillée de toile d'emballage pailletée d'or, elle se soumettraient sans discussion.
(Ndlr: Oui, C'était bien en 1914. Vous ne vous trompez pas!)

La Dépêche du 02-03.

Frédéric Mistral.
Décès du poète Frédéric Mistral le 26 mai.

La Dépêche du 27-03.

Aviation.
Un biplan français, ayant à son bord dit-on, un officier, accompagné d'une autre personne à atterri, hier, ... sur le sol allemand, à l'ouest de Rezonville (au lieu dit "le poirier du Chien") une dizaine de cultivateurs... portèrent secours à l'aviateur. Celui-ci fut fort surpris d'apprendre qu'il était sur le territoire allemand car tout le monde parlait français.
L'officier est retourné sur le territoire français, ou il a bientôt atterri... et a envoyé chercher de l'essence à Doncourt.

La Dépêche du 18-04.

Études stratégiques.
... Nous avons en effet, beaucoup à faire pour rattraper l'avance que nous avons laissé prendre aux allemands en ce qui concerne l'aviation militaire.
Nos adversaires, avec l'esprit patient et méthodique qui les caractérise, travaillent avec énergie et ténacité à la conquête de l'air. Nous devons nous tenir au courant des progrès qu'ils accomplissent tous les jours, afin d'y trouver le stimulant qui nous poussera à les égaler, à les surpasser même, comme nous devons pouvoir le faire.
Le concours pécunier apporté par la population à l'aéronautique militaire en Allemagne a permis de donner à ce service un développement considérable; les fonds fournis par les souscriptions publiques, et qui se sont élevés à plus de neuf millions de francs, n'ont pas été gaspillés, loin de là, mais répartis méthodiquement.

La Dépêche du 30-04.

Impôt.
Création de l'impôt sur le revenu le 15 juillet.
Jaures.
Le 31 juillet à 21h 40 au Café du Croissant, Jean Jaures est assassiné par Raoul Villain.
Mobilisation.
Le premier août, appel à la nation du président Poincaré et mobilisation générale.
Guerre.
Le 20 et le 22 août, échec des offensives françaises en Lorraine et dans les Ardennes.
Les allemands occupent Reims en Septembre. Contraints de se retirer, ils restèrent à proximité de la ville et de leurs positions, périodiquement, ils bombardèrent la ville pendant les quatre années de la guerre.
Gouvernement.
Le 2 septembre, Poincaré et son gouvernement se replient à Bordeaux.
Bataille de la Marne.
L'armée allemande après avoir franchi la Marne sur la route de Paris fut attaquée sur son flanc du 24 août au 13 septembre par les troupes françaises commandées par Joffre. Grâce aux mille taxis parisiens que Gallieni employa le 5 septembre pour transporter les troupes casernées à Paris (environ 6.000 soldats réservistes), les allemands furent stoppés. La conquête allemande connut là un sérieux coup d'arrêt. Joffre envoi un télégramme: "La bataille de la Marne s'achève en victoire incontestable".
Gouvernement.
Le 8 décembre, Poincaré et son gouvernement rentrent à Paris, le 22 les Chambres réunies en session extraordinaire rendent hommage aux combattants. 300.000 sont déjà morts et 900.000 sont blessés.
De Gaulle.
De Gaulle est blessé à Dinan par une balle dans le pied et il à la main traversée par un éclat d'obus.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante".
Ober kalz a deil gant nebeut a blouz: Faire beaucoup de fumier avec peu de paille
Expression rurale s'il en est, elle désigne ceux qui tirent fierté du peu qu'ils ont fait. La race n'est pas en voie d'extinction...

"Expressions populaires bretonnes" Éditions COOP BREIZH.

Guerre.
350.000 Bretons mobilisés pour la grande guerre
.
Conservation des denrées périssables
... Profitant de la saison, la station (d'expérimentation) va sans doute conserver, pendant la quinzaine, des artichauts et quelques autres légumes qui se gâtent très aisément. Ceci montrera à nos agriculteurs et expéditeurs qu'il leur est possible, tout d'abord, de rechercher des débouchés plus lointains pour ces légumes, en faisant leurs envois par wagon frigorifiques; ensuite, ceci montrera qu'ils pourraient encore augmenter sensiblement leur production sans avoir à craindre de mévente, par la possibilité qui leur est donnée d'échelonner leurs expéditions. Par le Crédit Agricole et la coopération, il ne tiendra qu'à eux, un jour, de jouir de ces bienfaits et d'accroître leur prospérité.
Dans les cours du mois d'août, la station ira séjourner à Concarneau; dans une pensée d'union et de concorde, qui s'impose aujourd'hui plus que jamais, nous irons montrer aux pêcheurs sardiniers que la conservation par le froid doit leur permettre de tirer partie du produit intégral de leurs pêches, si abondant celui-ci puisse-t-il être...

La Dépêche du 20-06.

ET À BREST:

Vxx est maire de Brest.

Parlé "Tit Zef".
La Côte du Grand Turc.
Cette dénomination n'a jamais été officielle, elle n'existe pas dans les registres municipaux. Elle désigne la partie de la rue Anatole France qui longe le cimetière de Recouvrance, c'est-à-dire de Prat-Lédan à la rue Frégate Laplace. Selon certaines explications, ce Grand Turc aurait été un ambassadeur arrivé à Brest par Recouvrance, selon d'autres, il y aurait eu dans cette portion de rue hors les remparts un "Café du Grand Turc". Quoi qu'il en soit, ce nom rappelle une autre ambassade, celle de Siam, attestée celle-là, qui a donné son nom à la grande rue de la rive gauche. "La directrice hésitait: le cimetière est si loin, au haut de la côte du Grand-Turc, près des Quatre-Moulins, et il faut passer par le Grand-Pont!" (Léontine Drapier-Cadec, Rue de Madagascar, p. 83.) D'autres hauts lieux de Brest reçoivent une dénomination particulière qui ne figure pas en tant que telle dans les plans de la ville. Le traumatisme de la destruction de la ville pendant la dernière guerre mondiale existe toujours pour nombre de Brestois. Vécue davantage comme une agglomération de quartiers, greffés les uns sur les autres que comme une ville, Brest conserve des réflexes que l'on pourrait qualifier "d'identitaires".

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

"Scandale des Eaux".
Résultats que la ville de Brest peut attendre de la stérilisation par l'ozone.
La majorité du conseil municipal se propose de doter la ville de Brest de la stérilisation des eaux par l'ozone. Ce procédé transformera-t-il les eaux de l'Elorne, dont la coloration jaune est connue, en liquide clair, transparent, agréable au goût? Voici qui va nous fixer: La convention passée entre la ville de Brest et la société bénéficiaire du traité des eaux, indique que l'eau sera traitée par sulfate d'alumine et par l'ozone. Fort bien. C'est une double action chimique.
Il nous a été dit que les eaux de l'Elorne ressemblaient, à s'y méprendre aux eaux de la Néva de Saint-Petersbourg. Même couleur jaune, même composition chimique. Le sulfate d'alumine et l'ozone réunis ont-ils eu raison des impuretés de l'eau de la Néva?...

La Dépêche du 09-02.

Spectacle lamentable.
Deux cent réfugiés provenant des départements du Nord et de la Belgique, ont été provisoirement installés salle de la Brestoise, ou hommes et enfants couchent pêle-mêle sur de la paille. Tous ces gens font peine à voir. Dès les premiers coups de canon ils ont précipitamment quitté leur village et ont fuit en rase campagne. Une de ces colonnes à été coupée par les Prussiens. Ces derniers ont pris au hasard... et les ont obligés à marcher à la tête de leurs troupes...

La Dépêche du 09-09.

Établissement de pyrotechnie de Saint-Nicolas.
Embauche des ouvrières en régie... Les ouvrières dont les noms suivent et qui ont sollicité un emploi sont priées de se présenter... (Ndlr: Les femmes ont aussi participé à la guerre en faisant, entre autre, fonctionner les usines)

La Dépêche du 18-11.

Précédente : Index : Histoire : Suivante
Mise à jour: lun 20-sep-04 20:26 x