Historique: 2001

Précédente : Index : Histoire : Suivante


Ligue de l'Ouest

En fin de saison, la LBF comptabilise 152.358 licenciés pour 1.197 clubs, soit une baisse de 1,15% par rapport à la saison précédente.


À l'A.S.B.:
Résultats, Infos

Fin de saison 2000 - 2001:

Championnat: Les seniors "A" descendent en D.S.R.
-17 en 64ème de la coupe Gambardella contre Rennes.
Les arbitres du tournoi de l'A.S.B.
Tournoi de Bierbeck. (Belgique)
La délégation bretonne supportrice du Standard de Liège en tere Flamande.

Résultats, Infos
Saison 2001 - 2002.
Dirigeants:
Lusven Noël: Président;
Le Coat Pierre: Vice Président;
Arrheur Jean-Claude, Vice président;
Touzé Jean: Trésorier;
Jaffrennou Pierre: Secrétaire Général.
Membres: Mazé Michel, Maubian Alain, Troboé Joël, Dugain André, Couffin Roland, Lagadec Patrick, Gestin Claude, Le Lay Louis, Kerbrat Pierre, Eveillard Rruno, Le Berre Jacques. (Courrier de l'A.S.B. à la sous-préfecture le 19-07).

Mouvements:
Coupe de France:
Au 3ème tour les seniors sortent l'E.S.G.Plougastel, au 5ème tour, les seniors sortent Chateaulin 2-1 après prolongation.
Au 6ème tour ils sont sortis par le Vannes O.C. par 6 à 1.
L'espoir pendant 45 minutes
Les débuts de mi-temps ont été fatals à l'A.S.B. et l'expulsion de Julard l'a totalement désorganisée. Dommage car, après l'égalisation brestoise, on s'était mis à y croire... Mais, en deuxième mi-temps, Vannes a joué sur du velours. Il fallut bien 20 minutes aux Brestois pour se débarrasser d'une politesse confinant à la timidité. Pendant toute cette période, Vannes en profita pour cadenasser le milieu de terrain et exploiter, lorsqu'elles se présentaient, les balles dangereuses. La première fut d'ailleurs la bonne. Sur une balle récupérée, Hoareau s'échappa le long de la ligne de touche. Son centre fut repris facilement par Gomba, démarqué aux six mètres (4'). Par la suite, les Bleus durent une fière chandelle à Troboé qui détourna une frappe de Bégot (11'), puis plongea dans les pieds de Hoareau (21'). Fily ramène l'espoir Ce n'est qu'alors que l'A.S.B. entra dans le match. Bien sur, les contacts furent plus rugueux, l'engagement sans réserve. Mais du moins, sa réplique fut-elle plus consistante et la supériorité vannetaise moins apparente. Ses balles d'attaque, qui avaient été jusque-là systématiquement interceptées par Vannes, se rapprochèrent du but de Le Gall (reprise de Pilon, 57')... Mais de là à imaginer que, sur un coup franc de Jaffrez, Fily, de la tête et au prix d'une belle détente, égaliserait, on n'avait pas osé y croire (44'). l'avalanche S'en voulant de se laisser aller, les Morbihannais reprirent l'avantage dès le retour des vestiaires. Un tir vannetais contré échoua dans les pieds de Hoareau. Face à Troboé, il n'eut aucune peine à inscrire le deuxième but (48'). Et lorsque, dix minutes plus tard, Julard dut abandonner les siens pour un deuxième carton jaune, la tâche parut insurmontable. L'AS brestoise donna pourtant tout ce qu'elle put, mais en ordre trop dispersé pour décoiffer des Vannetais propres et imperturbables. Ceux-ci alourdirent d'ailleurs l'addition sur un centre d'Orjubin conclu du plat du pied par Ollivier (69'), Puis, réduits à user d'expédients pour colmater les courants d'air, l'A.S.B. provoqua deux penaltys, transformés par Guillouche (75'), puis Orjubin (77'), Bégot se chargeant, quant à lui, d'apporter sa petite touche finale (85').
Coupe de France: A.S.B.- Vannes O.C.

Championnat:

-15 saison 2001 - 2002


-17 saison 2001 - 2002

Vétérans saison 2001 - 2002
-13 tournoi de Fouesnant.

ET PENDANT CE TEMPS LÀ...!

SPORT:

Football:

Champion de France
;

Coupe de France
R.C.Strasbourg / Amiens: Saint Denis (Stade de France) Arbitre : M. Duhamel Alain
(26/05/2001 à): 0 à 0 (ap) 5 tab 4;

Coupe de la ligue
O.Lyon / A.S.Monaco 2 à 1 (ap);

Coupe d'Europe des clubs
;

Coupe Intercontinentale

Finale Copa Libertador
Colombie / Mexique.


Rencontres internationales


NOUVELLES INTERNATIONALES:

Prix Nobel de la Paix: L'Organisation des Nations unies
L'O.N.U. est née de la seconde guerre mondiale et du rêve du président Franklin Roosevelt d'organiser la paix autour de quelques principes simples, déjà énumérés dans le pacte de la Société des Nations de 1919, puis de la Charte de l'Atlantique de 1941 : - droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ; - accès de tous les peuples aux matières premières et à la prospérité économique ; - renonciation au recours à la force grâce à la sécurité générale en attendant le désarmement. Conçue en octobre 1943 et mise en chantier à Dumbarton Oaks en 1944, la Charte des Nations unies fut discutée à San Francisco du 25 avril au 26 juin 1945, date à laquelle elle fut signé par 51 États. L'O.N.U, qui siège à New York, est composée de : - six organes principaux, institués par la charte elle-même, dont deux à vocation générale, l'Assemblée générale et le Conseil de sécurité, et quatre organes répondant à des objectifs particulier, le Secrétariat général, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle et la Cour internationale de justice. - des organes subsidiaires, comme la Commission des sanctions pour suivre les sanctions prononcées contre certains membres ou la Commission spéciale créée en 1991 pour contrôler le potentiel militaire et industriel de l'Iraq ou encore les T.P.I., tribunaux pénaux internationaux. D'autres organismes ont été créés ou dépendent des Nations unies. Ils peuvent être classés en diverses catégories : - organismes chargés du développement et de l'assistance humanitaire, l'U.N.I.C.E.F. (United Nations International Children's Emergency Fund - Fonds des Nations unies pour l'enfance), le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (H.C.R.), l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine

dans le Proche-Orient (U.N.R.W.A. - United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East), le Programme des Nations unies pour le développement (P.N.U.D.), le Programme alimentaire mondial (P.A.M.) à Rome, le Programme des Nations unies contre le Sida (O.N.U.S.I.D.A. - U.N.A.I.S.), le Programme de lutte contre la tuberculose (D.T.O.S.). - organismes chargés des domaines économique et social,

la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (C.N.U.C.E.D., United Nations Conférence on trade and development U.N.C.T.A.D.), cet organisme se composent de commissions économiques "régionales" (Europe, Afrique, Amérique latine et Caraïbes, Asie et Pacifique, Asie occidentale) et de commissions techniques (condition de la femme, population, droits de l'homme, stupéfiants...). - institutions spécialisées dans les communications internationales, l'Union postale universelle (U.P.U.), l'Union internationale des télécommunications (U.I.T.), l'Organisation de l'aviation civile internationale (O.A.C.I.), l'Organisation météorologique mondiale (O.M.M.), l'Organisation maritime internationale (O.M.I.). - institutions spécialisées économiques et financières, le Fonds monétaire international (F.M.I.), la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (B.I.R.D. ou Banque mondiale), l'Association internationale pour le développement (A.I.D.), la Société financière internationale (S.F.I.), l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (F.A.O. - Food and Agriculture Organization), le Fonds international de développement agricole (F.I.D.A.), l'Organisation mondiale du commerce (O.M.C., qui a succédé au G.A.T.T.). - institutions spécialisées culturelles et scientifiques, l'U.N.E.S.C.O. (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization - Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (O.N.U.D.I.), l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (O.M.P.I.), l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.). - institutions spécialisées d'action sociale, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Organisation internationale du travail (O.I.T.) créée par le traité de Versailles en 1919 et première institution rattachée en 1946 aux Nations unies.

Prix Nobel de la Paix: Kofi Annan (Secrétaire général de l'ONU; 1938; Ghana).

Prix attribué conjointement à: L¹ORGANISATION DES NATIONS UNIES (O.N.U.) et à son secrétaire général KOFI ANNAN. En récompense de "leur travail en faveur d¹un monde mieux organisé et plus pacifique."
www.nobel-paix.ch

Mort d'Alberto Korda
Le photographe, dont la photo de Che Guevara avait fait le tour du monde, est mort à Paris à l'occasion d'une exposition de ses images. Alberto Korda, soixante-douze ans, était l'auteur du plus célèbre portrait du guérillero argentin, en béret noir frappé de l'étoile de commandant de la Révolution cubaine, les yeux farouches, en blouson et cheveux longs. Reproduite à des millions d'exemplaires en posters ou tee-shirts, cette photo avait été réalisée lors d'un meeting en 1960. Il aurait pu, logiquement, être l'un des hommes les plus fortunés de la planète, parmi les plus célèbres. Il avait, tout au plus, acquis au fil du temps la liberté de voyager à sa guise. Les droits d'auteur, que Korda était parvenu enfin à obtenir en 1990, ont servi à acheter des médicaments aux enfants cubains.

http://www.cubalatina.com/histoire/rencontre_che_guevara_2.php3

11 septembre
Attentat du World trade center. Deux avions sont dirigés sur les tours jumelles de la ville de New-York. Bilan 2.749 morts!

Rudolph Giuliani
Maire de New York

Afghanistan
Le 7 octobre début des frappes américaines sur l'Afghanistan.


EN FRANCE:

Nous sommes sous la Vème République. Jacques Chirac est président de la République.

Télévision
Au mois de mai, la chaîne de télévision M6 lance "Loft Story". Une sélection échelonnée sur plusieurs mois de onze jeunes dont ne resterons que deux, un "couple", fera monter l'audimat de la chaîne à 40% des téléspectateur. Enfermés dans un appartement pendant toute la durée de l'émission, les jeunes vont vivre sous les "yeux" des caméras pratiquement 24 h sur 24. Est-ce vraiment là le reflet de nos jeunes? se retrouvent ils dans la vie de tous les jours de ces "lofteurs"?.
Téléréalité ou télépoubelle, l'avis des téléspectateurs est partagé. Toujours est il que ce type d'émission proposé par des sociétés de production qui se multiplient.


EN BRETAGNE:

"La Bretagne bretonnante"
Chaque maîtresse de maisonnée invitait les autres à venir festoyer chez elle, une fois l'an au moins, sous le signe du café. On commençait la tournée à la Noël et on la poursuivait jusqu'à la fin janvier à raison de plusieurs séances par semaine, à partir de quatre heures ou encore dans la soirée. On ne manquait aucune de ces stations de pèlerinage social à moins qu'on ne fût occupé à mourir sur son lit. Les hommes y figuraient, certes, mais ces réceptions annuelles étaient surtout une affaire de femmes. Occasion pour chacune de montrer aux autres sa maison et ses derniers aménagements. Et puis, assemblée plénière où l'on faisait le bilan de l'année. Les langues allaient bon train. Mais, autant que je sache, la courtoisie était de rigueur. On oubliait les. menus griefs, on se répandait en compliments, on raffinait les gestes et les paroles, on était tout près de donner dans les mondanités futiles, ma parole. En somme, chacun était en représentation pour l'honneur de sa maisonnée et se surveillait sans répit pour lui éviter toute honte.

"Savoir-vivre en Bretagne" Édition d'art JOS Le Doaré

ET À BREST:

Pierre MAILLE, professeur, Conseiller Général, est maire de Brest. François CUILLANDRE lui succède.

Pierre MAILLE est président de la C.U.B.En avril, François CUILLANDRE lui succède.


Parlé "Tit Zef"
Il a pas une gueule à regarder le fond d'un puits. Il a pas un nez qui annonce la fermeture des bistrots
Variantes des multiples expressions du type "il suce pas que de la glace".

Le parler tit ze'f. Annie Le Berre éditions Le Télégramme

Précédente : Index : Histoire : Suivante.
Mise à jour: lun 5-jui-04 1:43 x